Ne dites pas que Kagame est un jeune dictateur


Il aura 60 ans le 23 octobre !

L’activiste LGBT ougandaise Kasha Jacqueline Nabagesera détenue, menottée, privée de nourriture, interrogée et expulsée

Dans son récit publié sur sa page Facebook,Kasha Jacqueline Nabagesera explique qu’alors qu’elle faisait la file – la queue – pour embarquer dans un vol de Rwandair pour Kigali le 11 mai, elle a dit ce qu’elle pensait du chef de l’État rwandais.

Ce n’est pas tombé dans l’oreille d’un co-pilote sourd puisque celui-ci a rapporté ces propos aux agents des services de sécurité du Pays des Mille Collines.

D’après son témoignage, Mme Nabagesera a eu droit à une série d’interrogatoires, à des menottes, une diète forcée et finalement l’expulsion, le 12 mai.

Alors que lesdits services retenaient Mme Nabagesera, ils ont fait quelques recherches sur internet et ils se sont rendus compte que leur cible était une activiste ougandaise reconnue internationalement…

Trop tard ! L’activiste des droits des Lesbiennes, « Gais », Bisexuels et Transexuels sait maintenant que si les homosexuels sont bien traités au Rwanda, il n’en va pas de même pour ceux qui pensent à voix haute.

D’après la police, l’activiste était en état d’ébriété et avait un comportement inapproprié. Après la fouille de ses bagages, une bouteille de Whisky a été trouvée mais on ne dit pas si elle était entamée et si un alcootest a été effectué.

NKB-D

http://www.pinknews.co.uk/2017/05/13/ugandan-lgbt-rights-activist-arrested-in-rwanda/

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

TAS 2017 : Transformer l’Afrique au Sommet… des collines


Le président rwandais et son homologue nigérien au Sommet Transform Africa. Pour transformer l’Afrique, Paul Kagame sait qu’il faut des infrastructures et de la technologies mais on doit surtout donner les mêmes opportunités aux filles qu’aux garçons. Mission difficile avec les mariages précoces et les grossesses multiples.

La dernière édition du sommet Transform Africa a clos ses portes le 12 mai à Kigali.
TAS 2017: Transform Africa Summit 2017.

Donc le Sommet pour Transformer l’Afrique, c’est plus concis en anglais : pas d’articles, pas de prépositions.

Qu’est-ce que ça donnerait en kinyarwanda ?

Voyons ce qu’en a dit la presse dans notre langue nationale.

Le maître-mot c’est impinduka, le changement, la transformation. Guhindura Afrika. Changer, transformer l’Afrique.

Perezida Kagame asanga ibibazo bishingiye ku buringanire bigisubiza inyuma Afurika (Igihe)

Traduction:

Le président Kagame considère que les inégalités hommes – femmes retardent l’Afrique

Transform Africa 2017 yapfundikiwe hasinywe amasezerano y’arenga miliyoni 100 z’amadolari (Igihe)

Tr:

Transform Africa 2017 a clos des portes avec la conclusion de contrats pour plus de 100 millions de dollars

Transform Africa Summit 2017 (Smart Africa)

TAS2017: Political will key to digital integration (The New Times)

Pour plus de détails, cliquez sur ces liens et googlez.

Rwanda : Paul Kagame appelle l’Afrique à booster l’accès à la technologie (Tic Mag, 12/05/2017)

Publié dans afrique, Développement, economie, rwanda | Tagué | Laisser un commentaire

Un opposant quasi-décapité avant la présidentielle: déjà vu !


Frank Habineza (debout) et feu André Rwisereka, tué en juillet 2010.

Le corps de Jean-Baptiste Habarugira a été retrouvé le lundi 8 mai mais l’information n’a été rendue publique que trois jours plus tard, le jeudi. Il avait disparu le 5 mai.

D’après un communiqué du parti Forces démocratiques unifiées (FDU-Inkingi), M. Habarugira était un membre de ce parti non reconnu légalement.

La présidente Victoire Ingabire Umuhoza a été condamnée à 15 ans de prison.

Elle avait été incarcérée en 2010, après être rentrée d’exil avec l’intention déclarée de prendre part à l’élection présidentielle.

En 2010, c’est le vice-président du Parti Démocratique Vert qui avait été tué et sa tête avait été presqu’entièrement séparée du reste de son corps.

À l’époque, le président  du parti Frank Habineza avait pris le chemin de l’exil et s’était établi quelques années en Scandinavie.

Même s’il s’avérait qu’il s’agissait d’un crime crapuleux,il y a des « coïncidences » qui sont très inquiétantes !

NKB-D

Rwanda : le parti d’opposition FDU dénonce l’assassinat de l’un de ses membres (Jeune Afrique, 11/05/2017)

Rwandan opposition politician found dead (BBC, 14/07/2010)

HRW y sus “dudas” sobre el asesinato de un opositor ruandés (Periodismo Humano, 22/07/2010)

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Mbanda et Twagiramungu : qui est Hutu/Tutsi ?


Jean Mbanda et Faustin Twagiramungu. Le premier est rentré d’exil, le deuxième y est toujours.

L’ancien premier ministre Faustin Twagiramungu du Mouvement démocratique républicain(MDR) et l’ancien député Jean Mbanda du Parti social démocrate  (PSD) ont donné leur point de vue sur les « ethnies » Hutu et Tutsi à  quelques semaines d’intervalle. 

Ce qu’ils ont déclaré à la BBC pour le premier et à Igihe pour le second, a choqué et choque toujours parce qu’ils ne mettent pas de gants.

Ils semblent tous les deux  diverger de la doctrine officielle mais dans les faits ils disent presque la même chose que les autorités de Kigali à savoir que ces ethnies n’existent pas ou n’ont pas d’importance et qu’au Rwanda il n’y en a qu’une seule, les Banyarwanda.

Twagiramungu s’exprimait dans le cadre de la commémoration du génocide perpétré contre les Tutsis tandis que Mbanda le faisait suite à son retour au pays et à sa décision de ne pas présenter sa candidature à l’élection présidentielle d’août prochain. 

Là où M. Twagiramungu entre en collision frontale avec le Front patriotique rwandais au pouvoir, c’est qu’il n’admet pas la terminologie « génocide perpétré contre les Tutsis » parce qu’elle fait l’impasse sur les politiciens et autres  opposants politiques massacrés en même temps ou avant les Tutsis de toutes catégories. 

Pour l’ancien PM, les clans plutôt  que les ethnies – amoko en kinyarwanda – au Rwanda ne sont pas Bahutu, Batutsi ou Batwa mais Bagesera, Babanda, Basinga, Basindi, Bazigaba,Banyiginya, Bega,etc. Au seins desquelles on retrouve les Hutus et les Tutsis qui seraient plus des cadres que de véritables ethnies.

M. Mbanda plaisante avec ces notions de Hutu et Tutsi en expliquant que ça faisait référence à la moralité des gens en l’occurrence, l’ingratitude, la déloyauté, l’absence de discrétion, etc. C’est feu son père qui lui aurait dit que ces deux catégories ne sont pas plus nobles l’une que l’autre. 

NKB-D 11/05/2017

Publié dans exil, génocide, hutu, justice, liberté, Politique, tutsi | Tagué , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Jean Mbanda : les Tutsis ne valent pas mieux que les Hutus


Publié dans rwanda | Tagué , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Diane Rwigara dopée par le coup des photos 


Rendez-vous vendredi pour une conférence de presse où elle évoquera notamment la diffusion de ses  présumées  photos intimes.

Publié dans Femmes, génocide, rwanda | Tagué , , , , , | Laisser un commentaire

Un Hutu est une personne qui a trahi la confiance – Prof. Jean Mbanda


L’ancien député du Parti social démocrate rwandais (PSD) Jean Daniel Mbanda fait parler de lui sur les réseaux et médias  sociaux après qu’il ait donné sa définition du terme Hutu.

Dans l’extrait de l’interview ci-dessus l’ancien parlementaire, ancien footballeur de première division et enseignant a expliqué que feu son père lui disait qu’un Hutu, c’est toute personne qui a perdu la confiance des autres par sa propre faute, de par son comportement indigne.

Cette personne « ignoble » était selon Mbanda non pas spoliée de ses bovins ou de ses terres mais de la confiance des autres.

À l’entendre, toute personne digne de confiance n’est pas hutu. Quelle que soit sa classe sociale, sa couleur ou la longueur de son nez.

C.Q.F.D. !

M. Mbanda était interviewé par un journaliste d’Igihe à propos de son avenir politique.

Avant de rentrer du Canada au début du mois d’avril, Jean Mbanda avait annoncé qu’il comptait se présenter à l’élection présidentielle du 4 août 2017 au Rwanda.

Au cours de cette entrevue, il a annoncé que son projet n’avait plus d’objet et qu’il soutiendrait plutôt le titulaire Paul Kagame.

À qui pensait-il en donnant cette définition du qualificatif hutu ? À tous ceux qui selon lui ont trahi la confiance que M. Kagame avait placé en eux…

NKB-D ! 10/05/2017

« Je ne suis pas le Hutu de ton père », c’est ce que nous entendions dire. C’est un autre sens du terme.

Un plus long extrait de la même interview dans lequel Mbanda explique pour il s’est retiré de la course à la présidence

https://youtu.be/p_FgbJX_Syw

Mais la publication Kanyarwanda à une tout autre analyse

Jean Mbanda hagati y’urupfu n’umupfumu!

Publié dans exil, génocide, hutu, justice, liberté, Politique, rwanda, tutsi | Tagué , | Laisser un commentaire