Robert Bayigamba est libre ! Fallait-il l’enfermer ?


Il y a un peu moins d’un mois, Robert Bayigamba, PDG de Manumetal (fabrications métalliques) ancien ministre des sports, ancien patron des patrons (Secteur privé) a été arrêté accusé par le parquet d’avoir vendu des biens qui ne lui appartenaient pas.

Dans les faits, à lire les deux articles ci-dessus publiés sur des sites de référence mondiale et nationale, il a vendu des biens qui lui appartenaient bien et qui lui appartiennent toujours vu que les acheteurs potentiels ne l’ont pas payé. Pas entièrement.

L’affaire était et est toujours simplissime mais le fortuné infortuné a passé quatre semaines « derrière les barreaux » pour rien.

Pour le juge non seulement le dossier contre M. Bayigamba est très faible mais en plus les raisons évoquées pour le priver de sa liberté sont très peu convaincantes. Quatre semaines !

NKB-D

Court releases ex-minister Robert Bayigamba on bail (The New Times)

Rwanda: Urukiko rwategetse ko Robert Bayigamba akurikiranwa adafunze (BBC)

Cet article a été publié dans rwanda. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s