Victoire Ingabire : la « technication », le Financial Times, Tom Ndahiro, la villagisation, les disparitions, l’alimentation, etc.


Dans cette récente interview intégralement en kinyarwanda, la présidente du parti non reconnu Forces démocratiques unifiées (FDU) a répondu à toutes les questions qui lui étaient posées par le reporter.

À propos du gutekinika – la manipulation des faits/chiffres/statistiques/ etc, l’intervieweur a utilisé le terme « technication » qui n’existe dans aucune langue que nous connaissons – elle a expliqué que le Rwanda porte des bijoux en pacotille mais veut faire croire qu’ils sont en or. S’ils étaient vraiment en or, le Financial Times ne pourraient pas dire qu’ils sont « fake » (sic).

En ce qui concerne, l’ancien journaliste (et ancien chargé de la presse étrangère au temps de la guérilla) Tom Ndahiro qui aurait dit qu’elle n’a pas sa place dans la société rwandaise, elle a expliqué qu’elle n’avait pas de temps pour lui parce qu’il ne dit pas la vérité.

Pour ce qui est de la villagisation, elle a dit ce qu’elle a vu lorsqu’elle a visité l’un des villages modèles : les constructions sont modernes mais les relogés cuisinent avec des braseros (faute de cuisinière à gaz ou électriques) dans des pièces où rien n’est prévu, selon elle, pour l’évacuation de la fumée. Et surtout autour de ces nouvelles habitations, il n’y a pas d’activités génératrices de revenu (pas de champs, pas d’élevage digne de ce nom, pas de locataires, etc. À propos de nouvelles écoles modèles, l’une d’elle aurait pris feu, une heure après la visite du chef de l’État).

En ce qui concerne l’alimentation des Rwandais, elle a affirmé qu’un grand nombre de Rwandais ne mangent pas à leur faim, qu’ils ne peuvent se permettre qu’un repas par jour et que beaucoup d’enfants souffrent de malnutrition. Elle a répété que cette situation n’est pas une invention du Financial Times et d’autres médias étrangers mais que ce sont les concernés qui le disent.

Pour la sécurité, elle considère que la paix et la sécurité, ce n’est pas l’absence de fusillades mais la tranquillité personnelle et la fin des disparitions et des meurtres mystérieux et impunis. Elle a cité plusieurs exemples dr camarades des FDU morts, disparus ou emprisonnés mais aussi le cas de meurtres non élucidés de rescapés du génocide des Tutsis.

Elle a reconnu que le régime du FPR (parti au pouvoir depuis juillet 1994) a accompli certains progrès significatifs mais qu’il ne faut pas les exagérer ou en inventer.

En termes de bon voisinage, le Rwanda aurait des problèmes de frontières fermées avec 3 de ses voisins sur 4 alors que son président est un des initiateurs de la Zone de libre-échange continentale (africaine, ZLECa)

NKB-D 24/08/2019

Publicités
Cet article, publié dans démocratie, FPR RPF, Paul Kagame, pauvreté, rwanda, securite, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s