« Sendashonga est mort parce qu’il avait franchi la ligne »


« Sendashonga died because he had crossed the line ».

Nous avons réécouté l’extrait de la vidéo où le chef de l’État rwandais prononce ces mots parce que dans sa dernière interview accordée à Jeune Afrique, il insiste qu’il citait le livre de Gérard Prunier qui contient « des éléments de vérités ».

Dans l’extrait ci-dessus, il cite une première fois Prunier mais la seconde, il répète les même mots directement, sans préciser qu’il s’agit d’une citation.

En sommes, il ne l’a pas dit bien qu’il soit d’accord avec ce qu’il n’a pas dit.

Sendashonga a été tué en mai 1998. Il avait survécu à une premier attentat contre sa vie en février 1995.

Publicités
Cet article, publié dans FPR RPF, génocide, Museveni, opposition, Ouganda, Paul Kagame, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s