Kagame et Kayumba Nyamwasa sont-ils réconciliables ?


François Sinzikiramuka et le rescapé du génocide Christophe Karorero

Source photo : diasporaenligne.net

Nous écrivions dernièrement que Kayumba Nyamwasa est la bête noire de ses anciens compagnons d’armes au pouvoir au Rwanda. Lui vit exilé en Afrique du Sud depuis 2010.

Malgré la distance, il reste très proches dans les esprits de Kagame, etc. qui voient sa main dans les tensions avec l’Ouganda, l’Afrique du Sud et le burundi, dans les forêts de l’est de la RD Congo, etc.

Le mauvais sang entre Kagame et Nyamwasa date d’au moins 15 ans quand de chef d’État major de l’armée rwandaise, celui-ci a été « exilé » dans la lointaine et obscure ambassade du Rwanda à New Delhi.

En 2010, Nyamwasa quitte de manière rocambolesque le Rwanda après y être rentré pour prendre part à une rencontre entre tous les ambassadeurs et le président Kagame.

Nyamwasa a été mis sur la sellette par ses anciens camarades mais il n’accepte pas de reconnaître ses torts présumés et d’implorer le pardon de la Famille.

Exilé en Afrique du Sud, il survit à une blessure par balle, à une tentative d’attaque à l’hôpital où il est soigné et par la suite à un assaut de son domicile.

Il fonde un parti politique d’opposition notamment avec l’ex patron du renseignement extérieur rwandais, le colonel Patrick Karegeya. Celui est retrouvé mort dans une chambre d’hôtel de Johannesbourg, le 1er janvier 2014.

Cette saga n’en finit pas de rebondir, les accusations et les contre-accusations se succèdent et on ne voit pas où ces deux anciens frères veulent en arriver.

D’où notre question : sont-ils (ir-)réconciliables ?

Si des rescapés du génocide des Tutsis se réconcilient avec leurs voisins condamnés pour ce génocide, pourquoi pas Kagame et Nyamwasa ?

NKB-D

L’an dernier, des discussions entre les deux parties ont été envisagées par la ministre sud-africaine des affaires étrangères. Acceptées par le camp Nyamwasa et elles ont été immédiatement rejetées et jugées inacceptables par Kigali.

Rwanda bristles over Lindiwe Sisulu’s apparent support for dissidents

Publicités
Cet article, publié dans Afrique du Sud, Diaspora, diplomatie, exil, FDLR, FPR RPF, justice, opposition, Ouganda, Paul Kagame, réconciliation, RNC, rwanda, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s