Cyberharcèlement : l’anonymat/ »pseudonymat » criminel. Et les Rwandais ?


Une affaire de cyberharcèlement fait grand bruit aujourd’hui en France. Un groupe de jeunes gens de médias – « la ligue du LOL » – a harcelé impitoyablement ses victimes pendant des années.

Depuis les bourreaux ont évolué dans leur vie mais leurs identités sont maintenant connues. Ils ont demandé pardon, la belle affaire !

Il y a prescription et ils -essentiellement des hommes qui s’attaquaient majoritairement à des femmes – ne risquent rien de la part de la justice. Rien de la justice classique car au niveau professionnel, ils en ont déjà subi les foudres. Ils ont d’ores et déjà été virés de plusieurs rédactions très en vue. Amen ! Amen !

Quittons la France et retournons à nos oignons à savoir le Rwanda et surtout sa diaspora et les interactions dans le cyberespace.

Il y a une dizaine, quinzaine d’années, les Rwandais dans et hors du pays échangeaient beaucoup sur des groupes de discussions de Yahoo. Ceux qui les fréquentaient se souviennent de Rwanda-L et de Rwandanet qui ont disparu. Democracy and Human Rights qui existe toujours malgré Facebook et Twitter, était il y a 10 ans le groupe le plus actif, qui comptait le plus de membres (plus de 4000).

Sur ces forums, l’inscription était très simple et rapide et parfois sans modération. Bien que certains participants contribuaient aux discussions sous leur véritable identité d’autres utilisaient des pseudonymes ou étaient tout simplement anonymes.

Si des personnes de bonne foi se protégeaient contre des représailles du pouvoir au Rwanda ou de puissants groupes dans la diaspora, d’autres saisissaient cette opportunité pour harceler ceux qui étaient à visage découvert.

Les choses étaient encore plus complexes puisque une personne identifiée pouvait aussi intervenir sous l’un ou l’autre pseudonyme ou plusieurs en même temps.

Ils se trahissaient parfois -souvent – par leur style ou en utilisant un compte pseudonyme mais en signant leur post de leur vrai nom ou d’un autre !

Certains comptes étaient aussi utilisés par plusieurs personnes différentes que l’on pouvait distinguer par des styles différents. Quand les plumes multiples se disputaient, leurs identités devenaient connues.

Il y avait des Tito Kayijamahe, des Théoneste Rwemalika (les personnes qui utilisaient ces deux pseudonymes ont été identifiées depuis longtemps), Popinfotoutyeuxtoutoreilles et beaucoup d’autres dont vous vous souvenez certainement que vous en ayez été victimes ou pas.

Qui étaient-ils vraiment ? Que sont-ils devenus ?

NKB-D 12/02/2019

Publicités
Cet article a été publié dans rwanda. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s