2018 : une année très spéciale pour Kagame


(Illustration : L’Afrique Adulte)

Il y a quelques semaines, nous vous avons proposé notre rétrospective de l’année en nous disant que celle-ci était bouclée et qu’il ne devrait pas se passer grand chose dans les 3 dernières semaines.

Il s’est avéré que d’autres événements pouvaient entrer dans cette rétro.

Les 2 derniers vendredis de 2018, ont vu le rapatriement du major Bernard Ntuyahaga et les fiançailles de la première fille Ange Kagame.

Ntuyagaga, c’est l’homme, l’officier des (ex) Forces armées rwandaises qui a fait sortir les 10 casques bleus belges de la résidence du premier ministre Agathe Uwilingiyimana, le 7 avril 1994.

Après le lynchage des Belges, le reste du bataillon est retiré, la Mission des Nations Unies au Rwanda (Minuar) est réduite à peau de chagrin. Descente aux enfers. 24 ans plus tard, Ntuyahaga est démobilisé et réintégré par le régime qu’il a fui.

Ange Kagame c’est la fille du Chef. Depuis le vendredi 28 décembre, elle est la fiancée de Bertrand Ndengeyingoma, fils de l’entrepreneur immobilier Cyrille Ndengeyingomana.

Une année bien remplie pour Kagame père.

Notre rétrospective

Que retenir de l’année 2018 au Rwanda ?

Publicités
Cet article a été publié dans rwanda. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s