Attentat contre Habyarimana : pas de procès contre des « proches de Kagame » ?


Le parquet de Paris voudrait qu’un non-lieu soit prononcé dans les poursuites contre d’importants représentants du pouvoir rwandais suspecté d’avoir fomenté l’attentat contre feu Juvénal Habyarimana.

Il n’y aurait pas suffisamment de preuves contre eux !

Le dossier à charge constitué par le juge anti-terroriste Jean-Louis Bruguière, il y a plus de 10 ans, ne convainc pas du tout le ministère public aujourd’hui.

Le mystère autour du « déclencheur du génocide des Tutsis » reste donc entier.

Pour le moment, la piste du Front patriotique rwandais (FPR) ne mène nulle part. Celle des anciennes Forces armées rwandaises (FAR) et de l’ancien parti unique MRND ne désigne pas de présumés responsables de l’attentat. Pas encore.

On nous dit que la vérité libère mais il semble que personne – parmi les puissants – ne veut de cette liberté. Pour le moment.

NKB-D

Rwanda : raison d’Etat ou nouvelle humiliation nationale ?

Attentat contre Habyarimana au Rwanda: Le parquet de Paris demande un non-lieu

Rwanda: non-lieu requis en France dans le dossier Habyarimana

Rwanda : non-lieu en France requis dans l’enquete sur l’attentat declencheur du genocide

Pourquoi Macron a choisi le Rwanda ?

Publicités
Cet article a été publié dans rwanda. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s