Union Africaine : 6 mois de présidence Kagame, pas de miracles mais…


de la pression supplémentaire pour encore mieux faire !

Il ne faut pas s’attendre à un miracle pour l’Afrique pendant les 12 mois de présidence de l’Union Africaine du président rwandais.

Le travail pour le changement de l’Union a été entamé avant et il se poursuivra après le passage du flambeau au président tournant suivant.

Déjà en 2016, lorsque la réforme de l’organisation du continent berceau de l’humanité a été confiée au chef de l’État rwandais de nombreux Africains se tournaient vers le Rwanda pour une alternative au marasme à durée indéterminée.

Aujourd’hui, encore plus de regards sont tournés vers Kigali et ses alentours comme voie de sortie du tunnel de l’indépendance superficielle. Parmi ces nombreuses paires d’yeux, il y a celles de personnes qui espèrent sincèrement que le Rwanda sera une réussite très contagieuse.

Mais il y a aussi, les sceptiques, les jaloux (saboteurs aux yeux de crocodiles), les concurrents et les rentiers du statu quo qui espèrent très probablement que l’expérience rwandaise fera long feu.

La pression est de ce fait très forte parce que le Rwanda est et sera observé à la loupe, scruté dans tous ses coins et ses recoins pour trouver les failles, les échecs, les erreurs, les catastrophes, les zones d’ombre et les points noirs.

En cas d’échec, la chute serait vertigineuse donc pour éviter ce scénario catastrophe, il n’y a pas d’alternative : travail, rigueur, discipline, sacrifice, éthique, responsabilité, ordre, dignité, etc. Des valeurs gratuites et qu’il ne faut pas importer.

Sous la pression certains flanchent… d’autres, malgré le temps, s’acharnent crânement et viennent à bout de l’adversité. C’est tout le mal qu’il faut souhaiter aux Rwandais qui offrent aujourd’hui un modèle à leurs compatriotes Africains.

Courage et bon vent !

NKB-D

Africa needs the right mindsets, rather than more funding – Kagame

Former African leaders urge African countries to use home-grown solutions to solve challenges

Dig deep, think local, go digital: UNCTAD head to African leaders

Knowledge without values is meaningless

Publicités
Cet article a été publié dans rwanda. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s