Ibuka détecte l’idéologie génocidaire de certains dirigeants rwandais


Julienne Uwacu, ministre de la Culture et des Sports

Ni Hutus, ni Tutsis ! Tous Rwandais mais certains ont une idéologie inavouable bien cachée d’après Jean-Pierre Dusingizemungu, président d’Ibuka, la fédération des organisations des rescapés du génocide contre les Tutsis au Rwanda.

Il s’exprimait au cours d’une cérémonie de commémoration du génocide dans le district de Ruhango.

La ministre de la Culture et des Sports, Julienne Uwacu a invité l’assistance à faire preuve de compréhension à l’égard des personnes suspectées d’idéologie.

Résultat : elle serait elle-même suspectée !

Ntabwo Tuzongera kwinginga dusaba amakuru y’abacu bazize Jenoside – Prof. Dusingizemungu

Nous ne supplierons plus pour avoir des informations sur les nôtres, victimes du génocide – Prof. Dusingizemungu

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s