Le candidat-président Mpayimana, disciple de Macron : 3 enfants maximum


Le premier meeting de la campagne électorale du candidat président Paul Kagame à eu lieu ce 14 juillet (Photo: The New Times)

Titre initial: Le Rwanda de Kagame contredit en partie Macron

D’après le président français Emmanuel Macron, il ne sert à rien de pomper des milliards en devises fortes en Afrique notamment parce qu’une démographie incontrôlée en annulerait l’impact.

Au Rwanda de l’après-génocide, d’importantes sommes ont été injectées dans le pays pour le remettre sur les rails et depuis 20 ans des progrès remarquables ont été enregistrés par les bailleurs de fonds et les partenaires tant bilatéraux que multilatéraux. 

Dans le même temps, la démographie n’a pas vraiment été bridée puisque la population rwandaise est passée de 7 millions en 1997 – après le retour des « anciens » et « nouveaux » réfugiés  – à 12 millions aujourd’hui. Le nombre de Rwandais n’a pas doublé en 20 ans mais l’accroissement est significatif.

La croissance démographique n’est pas une donnée négligée par les autorités rwandaises puisque la « contraception chirurgicale » pour les femmes ET les hommes a été encouragée et mise en œuvre activement. 

Ce n’était pas évident de faire la promotion du contrôle des naissances auprès de concitoyens qui ont naturellement cherché à compenser les immenses pertes causées par la guerre, les assassinats politiques, le génocide des Tutsis, les décès dûs à l’exil et au démantèlement des camps de Hutus réfugiés/déplacés*.

Les Rwandaises qui ont été  placées au cœur du développement n’ont probablement plus,  en moyenne, 7 ou 8 enfants parce que les grossesses multiples et rapprochées ne sont pas vraiment le signe de la parité et de l’émancipation.

L’élève Macron peut donc voir que le développement dépend peut être plus de la volonté, d’une vision, d’une vraie indépendance et de la dignité – agaciro – que de questions civilisationnelles somme toute plus philosophiques que concrètes et utiles.

Guinée : Alpha Condé « recadre » Emmanuel Macron…

My govt will only allow three children per family – Mpayimana (The New Times, 21/07/2017)

*Quand on parle de contrôle des naissances, certains Rwandais pensent qu’il s’agit de réduire/augmenter la « force » démographique des uns par rapport aux autres…

Publicités
Cet article, publié dans afrique, Civilisations, Développement, Femmes, France, Politique, rwanda, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s