Mai 94 : arrêter le génocide des Tutsis, pas la priorité 


AFP

Quarante jours après l’assassinat du président Juvénal Habyarimana, les massacres se poursuivent et partout où les médias internationaux arrivent, ils trouvent des dizaines, des centaines voire des milliers cadavres de civils dans les églises, les écoles, les rues, etc.

Lorsque les journalistes étrangers demandent à un officier supérieur des Forces armées rwandaises (FAR) pourquoi rien n’est fait pour arrêter le carnage, il répond que pour ce faire, il faudrait que les combats cessent et que les militaires puissent réorienter leurs efforts. Il y a pourtant des massacres très loin du champ de bataille (Bisesero, Murambi, Nyamata,…) et on apprendra plus tard que des gendarmes et des militaires y ont pris part.

Dans le camp averse, les troupes du Front patriotique rwandais (FPR) poursuivent leur avancée. La capitale est assiégée et les rebelles contrôlent près de la moitié du territoire rwandais. Quand on pose la même question de négociations pour une trêve dans les combats afin d’arrêter les massacres; des cadres du Mouvement rebelle au Rwanda et à l’étranger expliquent qu’il n’y a plus personne à sauver et que ce qui reste à faire, c’est défaire les forces génocidaires.

Il n’y aura pas de trêve négociée durant les deux mois à venir jusqu’à la déroute complète des forces gouvernementales.

Il y a encore des personnes à sauver, non seulement celles qui sont cachées un peu partout dans le pays mais aussi là où elles résistent encore comme dans les montagnes de Bisesero.

NKB-D 18/05/2017

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s