Prier au travail est interdit pour tous les fonctionnaires au Rwanda


Photo : ukwezi.com

Avant l’avènement du nouveau régime au Rwanda, on n’entendait pas parler de la pratique de la prière au service.

Mais avec un « ministre évangélique » comme Charles Murigande (transport et communications, enseignement, recteur de l’université et enfin ambassadeur), priez pendant le service et dans son bureau est devenu à la mode avec des lieux de prière dédiés notamment pour les musulmans.

Tout ceci est bel et bien terminé après deux décennies avec la décision du coordonnateur du gouvernement rwandais, le premier ministre Anastase Murekerezi, ancien ministre de la Fonction d’interdire la prière durant le service et sur le lieu du travail.

Cela a pris du temps mais en haut lieu, la tolérance du mélange entre le travail et la dévotion a dû atteindre une ligne rouge.

Les fidèles des diverses religions pourront continuer leurs pratiques plus discrètement ou sortir pendant la pause-déjeuner pour rendre grâce au seigneur dans le lieu de prières le plus proche.

Dans le privé, les employés pourront continuer à faire des pauses-prière si leur employeur n’y voit pas d’inconvénient. 

Avec l’arrivée des colonisateurs occidentaux au début du 20e siècle, la population rwandaise a été massivement christianisée avec une prédominance du catholicisme.

Aujourd’hui comme partout ailleurs en Afrique, les églises évangéliques protestantes connaissent beaucoup de succès. 

NKB-D

Leta y’u Rwanda yahagaritse ibikorwa by’amasengesho abakozi bayo bakoreraga ku kazi (ukwezi.com Le gouvernement rwandais a interdit à ses agents de prier sur le lieu de travail)

Au début de ce mois, Benjamin Gasamagera, le président de la Fédération du secteur privé avait publié un communiqué pour indiquer que les entreprises ne devaient pas interrompre leurs activités en raison des commémorations du génocide perpétré contre les Tutsis. 

Pour certains, toutes les occasions sont bonnes pour arrêter de travailler  !

EDITORIAL: Rwanda is a secular State for a reason(The New Times, Kigali)

Publicités
Cet article, publié dans liberté, rwanda, Travail, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s