Ibuka Belgique en crise, Il y a 10 ans


 Un des premiers présidents, Me André Martin Karongozi interviewé par Aimable Karirima

Ndibuka. Je me souviens.10 ans se sont écoulés depuis mais les protagonistes et nous-mêmes n’avons pas oublié.  Que sont-ils devenus ? Si vous le savez, réagissez à notre publication ou contactez-nous via les divers courriers, messageries, téléphonies électroniques.

C’est un secret plus ou moins bien gardé, Ibuka-Mémoire et Justice est en crise depuis de longs mois. La manifestation la plus spectaculaire de ces difficultés est le procès entre le président sortant d’Ibuka, Placide Kalisa et un groupe de membres de cette association qui contestent son autorité.

Nous avons appris qu’une assemblée générale de Ibuka- Mémoire et Justice – la principale association en Belgique des rescapés du génocide au Rwanda – a été convoquée pour le 9 décembre.

L’information n’est pas banale puisque depuis plusieurs semaines, cette association a deux comités rivaux qui n’ont pas encore pu être départagés par la justice belge où le litige qui les oppose a été porté par « l’ancien comité ».

Deux comités donc deux présidents à savoir le Dr Placide Kalisa pour l’ancien comité et Mme Mélanie Uwamariya pour le comité provisoire.

Dans cette histoire rwandaise, le clivage n’est pas Hutu – Tutsi comme vous le devinez, ni Nord – Sud comme vous vous en doutez : tout le monde est présumé Tutsi mais le clivage est, d’après nos informations, basé sur l’indépendance d’Ibuka-Belgique par rapport aux autorités de Kigali. La question n’est pas nouvelle puisqu’elle a fait l’objet d’une crise entre entre Ibuka, la rwandaise et le régime du FPR à la fin des années 90.

Il y aurait aussi des questions de personnes puisque le comité provisoire compterait moins de… « rescapés rescapés » du génocide (ceux qui vivaient au Rwanda avec leur famille nucléaire) que d’anciens réfugiés.

Au-delà des individus, certains n’hésitent pas à voir une volonté de « rapprochement » entre une Ibuka autonome et des organisations plus alignées.

Le 30 août, des élections prévues pour constituer un nouveau comité auraient dû avoir lieu mais elles ont été reportées parce qu’il y a eu une contestation sur la liste des membres de l’association habilités à y prendre part.

Le Conseil d’administration (CA) d’Ibuka s’est réuni quelques temps après et a décidé d’écrire à tous les membres pour les inviter aux élections mais quelques membres du CA ont écrit une lettre disqualifiant les décisions du président.

Le 7 octobre des dissidents opposés au président sortant ont tenu une réunion au cours de laquelle un nouveau comité a été mis en place.

Ce comité a entamé les démarches administratives visant à sa reconnaissance auprès des autorités (tribunal du commerce, banque, etc.) d’où la crise qui a mené au procès toujours en cours actuellement.

L’affaire pourrait connaître son dénouement (heureux ?) cette semaine et nous avons tenté d’entrer en contact avec certains protagonistes pour nous mettre à jour. Sans succès pour le moment.

Au siège d’IBUKA, Rue de la Prévoyance à 1000 Bruxelles, « en-dessous » du palais de Justice, il n’ y avait personne pour nous ouvrir lorsque nous avons sonné.

Surprise ! Un des habitants de l’immeuble fait partie du comité-bis et un membre du conseil d’administration sortant a son cabinet à la même adresse.

Dans le procès qui les oppose, les sortants sont défendus par un avocat arménien tandis que les « entrants » le sont par un ressortissant de l’Afrique des grands lacs qui a aussi son cabinet à la même adresse.

Presque une querelle de voisinage !

NKB 07/12/2007

 Rwanda:IBUKA asbl demande annulation de la manifestation du 06 avril 2008

Publicités
Cet article, publié dans génocide, hutu, justice, rwanda, tutsi, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s