Rwanda : encore et toujours Crystal Ventures


On en en reparle !

Le chef de l’État rwandais qui était l’invité du Wall Street Journal a expliqué la forte présence du bras financier du Front Patriotique Rwandais (FPR) parti au pouvoir par la nécessité d’amener le changement et par l’absence d’investisseur. Argument déjà maintes formulé par des cadres et des partisans de ce parti notamment dans un dossier de Jeune Afrique.

Pour illustrer cet argument, le président a évoqué le secteur des boissons sans alcool qui aurait été monopolisé par les producteurs étrangers si CV ne s’était pas impliqué.

Notre question la BRALIRWA du groupe Heineken – Brasserie Limonaderie du Rwanda – n’arrivait-elle plus à satisfaire la demande ?

Il n’y avait pas absence d’investisseur puisque la BRALIRWA n’a interrompu ses activités que très brièvement en 1994.

Le précurseur de Crystal Ventures, Tristar Investments s’était en son temps investi dans la téléphonie mobile non pas parce qu’il n’y avait pas d’investisseur mais parce qu’une décision politique avait été prise par les puissants du moment.

Feu Miko Rwayitare de Telecell – pourtant un généreux financier du FPR –  avait deja fait ses preuves au Zaïre et au Burundi notamment mais on lui a préféré un partenariat de Tristar avec le sud-africain MTN.

Par la suite, on a appris que l’éconduit était aussi actionnaire de MTN !

Dans ces deux cas au moins, l’explication de la quasi omniprésence de Crystal Ventures par le manque d’intérêt des investisseurs locaux ou étrangers pour le Rwanda n’est pas tout à fait convaincante.

NKB-D 09/03/2017


Kagame was also asked about the huge influence that Crystal Ventures, a holdings company of the ruling Rwanda Patriotic Front (RPF) party, has on the economy. The company has portfolios in nearly all sectors of the economy – being the sole monopoly in some cases.

Critics have contended that Crystal Ventures, which introduced mobile phone connectivity in this region, is being used by RPF to control the country. Some say it could be a driver for stealing the country’s wealth after the RPF will no longer be in power.

Kagame, in perhaps the first public discussion about the huge company, vigorously defended it as “crucial” player in the transformation of Rwanda. »

“We wanted to see a difference in our country where nobody was coming to invest,” said Kagame.


For example, to counter the massive inflow of soft drinks from big producers surrounding Rwanda, Crystal Ventures brought the multimillion dollar Inyange Industries. Within a few years, it has virtually suffocated all regional competition – leaving it struggling to keep the supply going, as more of its products have become more popular than it can avail.

Kagame Speaks on Donald Trump, RPF’s Crystal Ventures and “Fake News”

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s