Insécurité à Kigali : comme partout ailleurs ?


Ernestine Mudahogora est une rescapée du génocide des Tutsis dont toute la famille a été massacrée en 1994 à Nyamata, au Bugesera. Photo : Whatsapp

Il y a des personnes sur lesquelles le sort s’acharne impitoyablement. Ernestine Mudahogora en fait partie.

Hier en début de soirée, elle a été agressée très brutalement par des voleurs à moto qui voulaient lui arracher son sac à main.

Elle s’est défendue et ses agresseurs l’ont frappée violemment à plusieurs reprises au visage.

Il était vers 18h30 et elle était à proximité de l’hôpital Fayçal à Kacyiru.

Elle a dû être emmenée à l’hôpital de Kibagabaga où un reporter de Radio City l’a trouvée le visage tuméfié et couvert de bandages. Elle a aussi été blessée à  l’un de ces bras.

D’après nos informations et ce reportage, elle n’a pas été gardée en observation la nuit passée.

Selon le médecin interviewé par Radio City son état ne nécessitait pas d’hospitalisation notamment parce qu’elle n’a pas subi de fracture du crâne mais une source présente sur place évoque le manque de places dans l’hôpital.

Au moment du génocide des Tutsis, Mme Mudahogora qui est originaire de Nyamata dans le Bugesera au sud de Kigali,  a perdu toute sa famille.

Aujourd’hui, elle a une quarantaine d’années et vit avec son enfant et n’a pas d’emploi.

Ceci explique sans doute pourquoi, elle a tenté de résister à ses agresseurs qui ont fini par lui arracher son sac à main.

Dans le reportage de City Radio dont nous avons reçu une copie en audio,  une personne interviewée qui a requis l’anonymat, lie la recrudescence de ce genre d’agressions à  la forte prévalence du chômage dans la ville de Kigali, surtout en ce qui concerne les jeunes. Et à  la pauvreté. 

La police contactée par le reporter de City Radio a déclaré qu’elle avait ouvert une enquête sur cette affaire.

NKB-D 07/03/2017

Photo : Facebook, Twitter

En 2014, à l’occasion de la commémoration du génocide des Tutsis au Rwanda, Ernestine Mudahogora ainsi que d’autres rescapées ont accepté de poser pour la presse internationale.

Photo: Google search

Photo: Google search

Publicités
Cet article, publié dans rwanda, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s