Le 6 avril 1994 au Rwanda : des missiles, des rebelles et des journalistes


Le mystère reste entier et de plus en plus confus avec des lance-missiles saisis en RD Congo par des agents des Nations Unies sur des rebelles congolais soutenus un temps par le pouvoir de Kigali.

La co-rédactrice de l’article, Judi Rever, n’est pas du tout une fan du régime de Kigali. Celui-ci le lui rend bien.

Seized weapon sheds light on mystery of Rwandan genocide (The Globe and Mail)

Publicités
Cet article, publié dans rwanda, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s