PETIT PAYS de Gaël Faye


C’est l’histoire de Gabriel, un petit métis franco-rwandais, qui a grandi à Bujumbura parce que sa mère Rwandaise et Tutsi y était réfugiée depuis son enfance et que son père Jurassien y était entrepreneur dans la construction.

En 1990 lorsque débute la guerre au Rwanda, il a 8 ans et son insouciance d’enfant privilégié va être annihilée par la dure et meurtrière réalité de la crise politique au Rwanda puis au Burundi mais aussi de celle qui va éclater entre ses deux géniteurs.

Les conflits sanglants dans ces deux « petits » pays auront des conséquences graves sur l’entourage de Gabriel.  Au Burundi mais surtout sur le côté maternel de sa famille restée au Rwanda.

Ce point de vue est intéressant en ce sens que c’est l’observation relativement neutre et innocente d’un petit citadin à cheval sur plusieurs cultures, confronté malgré lui à un monde qui sombre dans la folie. 

C’est un roman mais l’auteur Gaël Faye s’est fortement inspiré de son expérience personnelle. 

NKB-D

Une analyse partielle de l’ouvrage par l’universitaire Olivier Nyirubugara

En 1992, Gabriel, dix ans, vit au Burundi avec son père français, entrepreneur, sa mère rwandaise et sa petite sœur, Ana, dans un confortable quartier d’expatriés.

Petit pays | Éditions Grasset

Publicités
Cet article, publié dans rwanda, est tagué , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s