Violences conjugales twittées @paulkagame : conditionnelle puis préventive 


La photo floutée de la victime présumée (Umuseke)

Wa mucuruzi uregwa gukomeretsa umugore we yakatiwe iminsi 30 (Umuseke, 24/01/2017. Trad. : Le commerçant  accusé de coups et blessures contre son épouse  a été condamné à 30 jours)Selon l’article d’Ulysse, Joseph Ntaganda « Mimiri » est dans les faits en détention préventive depuis quelques jours, dans le cadre de l’enquête sur les présumées violences infligées à son épouse le 30 décembre 2017.

Violences conjugales : des poursuites suite à un tweet mentionnant Kagame (NKB,12/01/2017)

Publicités
Cet article, publié dans rwanda, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s