La Police rwandaise : pas d’autre choix que de tuer Me Toy Nzamwita


La police nationale rwandaise à tenu une conférence de presse dans laquelle est donné la version officielle sur le décès de l’avocat Toy Ntabwoba Nzamwita survenu le vendredi 30 décembre.

Les confrères avocats du disparu réuni ont  publié un communiqué dans lequel ils demandaient qu’une enquête soit menée et que le responsable de la fusillade mortelle soit poursuivie.

La police est donc parvenue à une conclusion qui ne diffère pas de ce qui avait  déjà été déclaré directement après la mort de Me Nzamwita.

L’avocat aurait consommé de l’alcool en excès et il aurait de forcer un barrage de la police et même foncé sur un policier.

La famille et les confrères du défunt vont-ils se résigner à cette conclusion livrée par une police -juge et partie – qui défend un des siens ?

À suivre.

NKB-D 02/01/2017

’Umupolisi warashe Me Toy bikanamuviramo urupfu nta yandi mahitamo yari afite’- CP George Rumanzi

Le policier qui a abattu Me Toy n’avait pas d’autre choix – CP Georges Rumanzi

Urugaga rw’abavoka rwahagurukiye ikibazo cy’uwarasiwe kuri Kigali Convention Center

Le barreau est mobilisé autour de l’affaire de l’avocat abattu au Kigali Convention Center

Rwandan Lawyer Nzamwita Shot Dead at Police Checkpoint

Publicités
Cet article, publié dans rwanda, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s