Après 20 jours, Kagame évoque le refoulement du père Nahimana


Photo: Igihe

Il a pris le temps de réfléchir, de consulter, de peser le pour  et contre et de finalement changer d’avis. Et c’est ce que d’aucuns pensent sur les réseaux sociaux, à savoir qu’il n’y avait pas de contradiction entre le chef de l’État rwandais et les porte-parole et les agents de son gouvernement   au moment de décider de refouler Thomas Nahimana le 23 novembre 2016. Le chef de l’État s’est exprimé sur la question au cours du Bureau politique du Front patriotique rwandais (FPR, au pouvoir depuis juillet 1994) qui s’est tenu le dimanche 11 décembre.

Kagame Prefers Fr. Thomas Nahimana Allowed To Enter Rwanda (KTPress)

Perezida Kagame ntiyiyumvisha impamvu Padiri Nahimana yangiwe kwinjira mu Rwanda  (Igihe)
Jusque là  la position officielle – évoluante – dans ce dossier avait été donnée notamment par l’envoyé plénipotentiaire du Rwanda chez les Belges.

Rwandan priest with political ambitions says barred from returning (Daily Mail)

Un opposant rwandais de retour d’exil interdit d’entrer dans son pays (VOA)

Rwanda: rentrant d’exil pour la présidentielle, un opposant bloqué au Kenya (RFI)

Publicités
Cet article, publié dans exil, France, génocide, hutu, justice, rwanda, tutsi, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s