Le visa est-africain: le Plan B de T. Nahimana


T. Nahimana, l’adversaire virtuel de P. Kagame, dort dans l’aéroport de Nairobi

Arrivé le 23 novembre au Kenya, Thomas Nahimana et les membres de son équipe ont passé la nuit dans l’Aéroport international Jomo Kenyatta (JKIA).

L’affaire du blocage ay Kenya de l’ancien prêtre catholique candidat avant l’heure à  l’élection présidentielle de 2017, retient l’attention (fait le buzz !) des pro et anti régime de Kigali sur les réseaux/médias sociaux et autres publications en ligne.

Dans une interview accordée à Gaspard Musabyimana de la Radio Inkingi,  le secrétaire général du parti Ishema (créé en exil et non reconnu au Rwanda) M. Nahimana a expliqué qu’il a demandé un visa à l’Ambassade du Rwanda à Paris mais que vohant que la procédure traînait il avait récupéré son passeport français et approché l’Ambassade du Kenya afin d’obtenir le visa pour l’Afrique de l’Est qui donne accès au Kenya, à l’Ouganda et au Rwanda.

Il a ajouté qu’il a embarqué sans difficultés à  Paris, puis à Amsterdam, il est sorti de l’aéroport kenyan mais c’est au moment de monter dans l’avion à destination de Kigali qu’il a été empêché de poursuivre sa route.

À suivre. 

Rwanda: rentrant d’exil pour la présidentielle, un opposant bloqué au Kenya

Cet article, publié dans rwanda, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s