Fuir le Rwanda, se terrer et se taire


E.R. Gasana, le 4 novembre 2013 à New York (zimbio.com)

C’est ce qu’ont choisi de faire Jean Pierre Bizimana, ancien ministre, ancien ambassadeur et ancien patron du Service national de sécurité, Alfred Mukezamfura, ancien président de la Chambre des députés, Protais Mitali, ancien ministre et ancien ambassadeur et dernièrement Eugène Richard Gasana, ambassadeur auprès des Nations Unies et Secrétaire d’État à la Coopération internationale jusqu’au mois d’août. Il avait abandonné son poste et disparu des radars de son employeur en juillet. Depuis plus aucune nouvelle, ni de lui ni de sa famille.

L’ancien tuteur aux USA des enfants du chef de l’État était le grand absent du Rwanda Day qui s’est tenu à  San Francisco le 24 septembre.

D’autres anciennes personnalités importantes de l’administration du Front patriotique rwandais ont quant à  eux opté pour l’activisme politique contre leurs anciens compagnons d’armes.

Après quelques année  d’un exil discret, le colonel Patrick Karegeya a décidé de se joindre au général Kayumba Nyamwasa pour former le Rwanda National Congress en 2010 avec quelques autres anciens du FPR dont les frères Theogene Rudasingwa et Gerald Gahima (ex directeur de cabinet, ex procureur général à la Cour suprême, ex ambassadeur, etc.)

Kayumba Nyamwasa vit sous la protection des autorités sud-africaines après 3 tentatives d’assassinat connues, Patrick Karegeya est mort étranglé à Johannesbourg à la Saint Sylvestre 2013. 

« Il y a une ligne qu’il ne faut pas franchir, tant que tu ne l’as pas franchie, je te laisse faire tout ce que tu veux » a expliqué le président Paul Kagame lors de la clôture d’une session d’éducation civique du programme Itorero destinées aux étudiants du supérieur, le 11 septembre à Kigali.

Les destinataires passés, présents et futurs de  cet avertissement se sont reconnus.

NKB-D

Leta y’u Rwanda irimo gushaka uko yatanga urwandiko mpuzamahanga rushakisha Ambassaderi Gasana !

Rwandan ambassador flees post

Rwanda: Mitali Wanted By Interpol

Cet article, publié dans rwanda, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Fuir le Rwanda, se terrer et se taire

  1. Janvier dit :

    NKB ferait peut-être meiux de se taire?
    J’espère que non!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s