Kagame : « Je te tuerai avant que tu ne détruises cet édifice » 



Encore un message clair !

Cette phrase prononcée en kinyarwanda par le chef de l’État rwandais a été largement répercutée hier sur les réseaux sociaux.

Le président Paul Kagame s’exprimait lors de la cérémonie de clôture d’une session d’éducation civique du programme Intore/Itorero destinée aux étudiants.

Il ne s’agit plus d’une rumeur puisque vous pouvez le vérifier par vous mêmes en visionnant la vidéo de l’événement à une heure vingt-trois minutes et cinquante secondes (1h23’50 »). 

Il a dit littéralement « il faut se battre pour ce qui vous appartient, pour ce qui est important pour vous, on entend dire que des gens peuvent saboter ce que les autres ont construit, cet édifice par exemple, si tu penses que tu peux le raser… non ! Je te tue avant que tu y parviennes ! » et la salle a applaudi.

Le chef de l’État rwandais a aussi évoqué la puissance des médias sociaux qui permettent à très peu d’individus d’avoir un impact maximal même si ceux-ci ne représentent pas grand monde. Il a invité l’audience à se faire entendre davantage sur ces médias.

Nous avons récupéré sur Facebook le commentaire en anglais du professeur David Himbara, son ancien conseiller, re-exilé au Canada et devenu un de ses farouches opposants (son frère le colonel T. Byabagamba et son beau-frère le général D. Rusagara sont en prison pour diverses atteintes à la sûreté de l’État)

Nyiramongi Is Back – Here She Is Listening To « I Will Kill You » Speech By Kagame


Madam Jeannette Nyiramongi Kagame is back in the public domain – after mysteriously disappearing from the public. 

Jeannette Nyiramongi Kagame assistait à la cérémonie et à plusieurs reprises les caméras se sont portées sur son visage… À ses côtés, le ministre dela Jeunesse et des TIC.

Here she is listening to her husband’s speech made to university students on September 11, 2016. Seated next to her in the minister for youth and ICT.

Why is Nyiramongi and the minister looking so gloomy? It is the content of President Paul Kagame speech. 

In the speech, Kagame said: « those noise-makers you hear all the time, those people who want to mess with us and undermine what we have built. I will kill you. I am not one of those people who are shy about killing. Not me. I will finish you. »

Kagame went on: « Those who make noise. I let them do so. But should they cross a line in the sand, you won’t know what hit you. »

Kagame then attacked the West: « Even those arrogant Western countries that used to order us around. They are now in a mess and realize they cannot address their own challenges without us. They need us now. »

Stay tuned….

_________________________

Pendant ce temps, deux fils de Paul Kagame  (l’aîné Ivan et un de ses deux petits frères) ont été vus ce même samedi à Dakar où ils faisaient du tourisme. Pour ne pas griller notre source, nous ne donnerons pas plus de détails)

Les discours des FPR ne sont pas plus incendiaires aujourd’hui qu’hier (NKB-D 05/09/2016)

________________________

Tabula rasa à Kigali : l’Ecole belge après le Centre culturel français (NKB-D, 16/10/2015)

Cet article, publié dans rwanda, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s