Des ex-diplomates/ex-ministres rwandais en exil, en cavale, etc.


Vous n’avez probablement pas oublié l’ancien ministre Protais Mitali qui s’est éclipsé d’Addis en 2015 alors qu’il avait été rappelé ou avant d’être rappelé par son employeur.

Aujourd’hui, il se murmure à visage découvert sur les médias sociaux et il s’écrit même  (The Rwandan) sans détour que le jusqu’il y a peu ambassadeur et ministre Eugene-Richard Gasana a quitté la barque menée par son héros.

Il n’y a pas de demi-mesure entre nos excellences et leur guide éclairé et éclairant : on aime absolument ou on hait complètement du jour au lendemain. 

Avant eux beaucoup d’autres ont pris leurs distances au moment de réintégrer la fonction publique locale. Mais il s’agissait de tièdes partisans du nouveau régime. 

Les Mitali et autres Gasana, c’est du lourd. Des anciens membres du Front patriotique rwandais, de sa coalition au pouvoir ou de son armée d’ex-rebelles.

Le premier ne s’est jamais exprimé depuis son départ. Le second pourrait adopter la même attitude vu tout ce qu’il sait et l’efficacité de ses (anciens) camarades.

Cet article, publié dans rwanda, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s