Encore 38% des petits rwandais sont mal-nourris


Le premier ministre Anastase Murekezi aimerait que ça change mais il faudra que les personnes impliquées dans le secteur soient moins corrompues et il le leur a demandé.

Ça cadre mal avec la tolérance zéro affichée fièrement par les autorités de Kigali.

Celles-ci avaient communiqué régulièrement sur la sortie de la pauvreté d’un million de Rwandais mais il faut croire que ce n’était pas suffisant pour protéger les Rwandais contre la faim causées en partie par les aléas du climat.

Un récent article du East African évoquait le chiffre incroyable d’une centaine de milliers de familles qui souffrent de famine dans la Province de l’Est et certains d’entre elles qui ont fui en Ouganda.

Les délégués du Forum économique mondial n’avaient pas mangé à leur faim… imaginer les gens ordinaires.

Quand les gros maigrissent, les maigres meurent !

En 22 ans de régime FPR, la population a doublé, passant de 6 millions après le génocide à 12 millions aujourd’hui qui survivent surtout dans les campagne en pratiquant un agri-élevage encore peu performant. 

Mais il y a eu du progrès puisque la malnutrition des moins de 5 ans s’élevait à 52% il y a quelques années. 

Premier Murekezi urges agric sector players to change attitude

Rwanda : le Train de mécanisation agricole en marche, Kagame donne le ton

Trente-huit pour cent d’enfants de moins de cinq ans restent encore malnutris

Cet article, publié dans Rwanda, Grands Lacs, Afrique, Terre., est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s