Le 6 avril 1994: Habyarimana est tué pour garder ou prendre le pouvoir ?


En tout cas, il y en a qui l’ont perdu et d’autres qui l’ont pris. Et pour longtemps.

On ne connaît toujours pas les tireurs des missiles tueurs sol-air ni leurs commanditaires mais des experts en ballistiques estiment que les projectiles ont pu être tirés de l’enceinte du camp militaire de Kanombe.

Des missiles tirés de l’intérieur de la principale base militaire du chef suprême de l’armée rwandaise étaient un moyen idéal de semer la confusion, d’effacer tout lien avec les assasins et leurs chefs et de projeter le pays dans le chaos.

En attendant, c’est toujours l’impunité qui prévaut dans ce dossier comme dans beaucoup d’autres.

Le Tribunal pénal international pour le Rwanda n’a pas tranché l’affaire du 6 avril 1994.

NKB, nuit du 6 au 7 avril 2016

Entre Alain Juppé et le Rwanda, le torchon brûle

Alain Juppé et le génocide des Tutsis au Rwanda

Rwanda genocide anniversary: Children told perpetrators ‘I will never be a Tutsi again’

Genocidio en Ruanda: a 22 años de un holocausto

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s