La Cour africaine des Droits de l’homme et des peuples et l’opposante Victoire Ingabire


Dans notre article précédent consacré à cette affaire, nous vous avons parlé de l’ancien sénateur du régime du FPR Stanley Safari qui a provoqué l’ire de Kigali au point que les autorités rwandaises ont décidé de se retirer de la possibilité pour leurs administrés et des associations de saisir ladite  Cour.

Selon les observateurs rwandais qui s’expriment sur les groupes de discussion et autres médias/réseaux sociaux la saisine de la CADHP par l’ex-membre de la chambre haute du Parlement rwandais n’est qu’un prétexte pour le retrait.

Comme on peut le lire dans un article de RFI, d’autres Rwandais ont saisi les juges interafricains. Parmi ces demandeurs, il y a l’opposante politique Victoire Ingabire Umuhoza, détenue depuis octobre 2010 et condamnée lourdement par la suite.

Le récent retrait de Kigali ne pouvant avoir d’effet rétroactif, apprend-on, la CADHP devrait examiner toutes les plaintes lui soumises par Victoire, Stanley, etc.

Pour les autres qui n’avaient pas encore complété les démarches administratives ad hoc, c’est trop tard. Désolé.

NKB, 06/03/2016

 

Cet article, publié dans afrique, exil, Femmes, génocide, hutu, liberté, Lutte contre l'intolérence, rwanda, tutsi, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s