« CHAN 2016 » : pas facile de tacler le n°1 du Alleluyah FC Burundi


Les USA soupçonnent leur allié rwandais de déstabiliser le Burundi

IMG_20160213_112042

Photo : nipate.org

Les États Unis reconnaissent après de longs mois que leur allié rwandais manœuvreraient activement pour faire dérailler le convoi du président burundais.

Le régime burundais ainsi que de nombreux observateurs le clament depuis près de 10 mois et si la déstabilisation avait réussi, c’est au passé qu’on en parlerait aujourd’hui, à Washington.

Nkurunziza Pierre a tenu contre vents et marées, contre coups et contre-coups. Il s’accroche toujours le premier footballeur et pasteur. Pas facile à tacler.

Les raisons pour lesquelles Kigali déstabilise Bujumbura, selon le Professeur Filip Reyntjens, spécialiste de l’Afrique des Grands Lacs. Non grata au Rwanda. (RFI)

Rwanda’s way of solving its refugee problem ? Kick its refugees out (Foreign Policy, 12/02/2016)

Grands Lacs : selon Washington, le Rwanda cherche à déstabiliser le Burundi (Jeune Afrique, 10/02/2016)

Le Rwanda n’expulsera pas de force les réfugiés burundais selon le HCR (RFI, 13/02/2016)

Le Burundi accuse toujours le Rwanda (NKunda u Burundi, 28/08/2015)

Les putschistes burundais nient qu’un pays étranger les appuie (NKB, 11/07/2015)

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s