L’Association des musulmans du Rwanda – AMUR, du côté de la police


La mort de Mohamed Mugemangango, l’imam adjoint de la mosquée de Kimironko, suscite des interrogations, des spéculations et des rumeurs notamment parce que son entourage a été surpris par les accusations portées contre lui mais aussi parce que les circonstances de son arrestation ne sont pas claires selon un commentaire diffusé sur un groupe de discussion.

D’après cette source, le défunt a été arrêté le jeudi 14 janvier et a été abattu, la semaine suivante, suite à une tentative de perquisition à son domicile le samedi 23 janvier.

L’article d’Igihe ci-dessus évoque la disparition récente de deux « cheikhs » pour démentir qu’elle est liée à la mort de l’imam.

D’après l’autre source, un plus grand nombre de religieux musulmans a disparu récemment.

AMUR se désoridarise des motifs du décédé Muhamad Mugemangango

https://nkbnkb.wordpress.com/2016/01/25/un-imam-suspect-abattu-en-detention/

Rwanda: des questions après la mort d’un imam, abattu par la police

Rwanda: mort d’un imam soupçonné de terrorisme en lien avec l’EI

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour L’Association des musulmans du Rwanda – AMUR, du côté de la police

  1. Alonso dit :

    Peut être qu ils sont déjà parti pour servir à l’EI…qui sait

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s