1994 -2034 : Kagame, 40 ans au pouvoir


Inch Allah ! comme disent certains croyants. Si Dieu, le hasard et les circonstances – appelez ça comme vous le voulez – le permettent le président Paul Kagame pourrait être encore Umukuru w’Igihugu, le chef de l’État rwandais, en 2034. Pas au delà parce que là, la limite sera fixée dans la nouvelle constitution à 2 mandats de 5 ans. Cette nouvelle loi fondamentale ne s’appliquera pas au mandat suivant qui durera donc 7 ans.

De 1994 à 2034, on sera donc passé en 40 ans – si Dieu le veut – par 6 ans de vice-présidence et 3 ans de présidence pendant une transition relativement longue. Puis 14 ans, en 2 septennats normaux : élu en 2003 et réélu en 2010, les deux fois avec plus de 95% des suffrages avec toute la puissance du parti issu de l’ancienne guérilla. Et ensuite, grâce à la modification constitutionnelle, un dernier mandat de 7 ans pour passer à 2 mandats de 5 ans.

Avant la fin de ce second mandat, il semble clair, malgré qu’il ne se soit pas encore exprimé clairement, qu’il se représentera en 2017 et que comme la porte lui restera ouverte en 2024, il poursuivra à veiller sur la destinée de ses concitoyens.

Si tout se passe comme prévu par ceux qui ont établi ce scénario, Paul Kagame aura été au gouvernail de notre bateau pendant 40 ans. Aussi longtemps que les Mao, Tito, Franco, Kim Il Sung et Castro.

De grands hommes, des guerriers, communistes et morts au pouvoir pour la plupart.

En termes d’âge, parvenir à 2034 devrait être possible puisque Kagame n’aura que 77 ans. Moins que Mugabe aujourd’hui.

Celui-ci pourrait dans 5 ans atteindre les quatre décennies au pouvoir mais dans un état de délabrement avancé. Les Obiang Nguema, Museveni et Biya pourraient aussi y parvenir s’il plaît à Dieu. Bongo qui est décédé en 2009 est un des rares présidents africains à y être parvenu.

Pour plaider en faveur du maintien de Kagame au pouvoir, certains vous diront comme Corneille Nyungura « parce qu’on vient de loin » et d’autres  » lui au moins, il a une vision ! »

OK. Et après lui ? On fait quoi ?

NKB 18/11/2015

Rwanda : Washington condamne la réforme constitutionnelle permettant à Paul Kagamé de briguer un 3e mandat (Jeune Afrique)

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s