Kagame et les Burundais impliqués dans le génocide au Rwanda


Ce que Kagame pense de Nkurunziza et de la situation au Burundi

Traduction quasi-littérale pour rendre le style du président Kagame.

Voyez certains de nos voisins, les pays voisins. Au Burundi, le Burundi, le sérum (l’aide internationale) a été coupée ou elle va être coupée.

Et pour quelles raisons ? En raison de leur histoire qui ressemble à la nôtre.

Est-ce que les autorités d’un pays peuvent n’avoir pour seule raison d’être que tuer du matin au soir ?

Et le président qui est reclus, là où il est reclus, on ne sait pas où, personne ne lui parle, comment est-ce qu’il dirige les gens ?

Et les gens meurent tous les jours, leurs cadavres sont traînés dans les streets (en anglais), et ça , l’Afrique ordinaire, le sérum… euh et les gens peuvent penser que j’ai fait un scandale parce que j’ai évoqué un autre pays qui est là, et ça c’est de la diplomatie ou de la politique ?

Non, c’est comme ça, parce que ça a des implications sur nous en tant que Rwandais.

Des autorités, des autorités qui passent leur temps à tuer les gens. Les cadavres qui flottent dans les lacs alors que les gens sont dehors dans les rues, les femmes, les enfants, les jeunes et après vous dites que c’est de la politique !

Et vous allez dire que c’est qui, qui a causé ce genre de problèmes au Burundi ? D’où vient-il ? Est-ce qu’il y a quelqu’un d’autre (qu’un Burundais) qui est allé au Burundi pour leur causer ces problèmes ?

Et même si quelqu’un te veut du mal, il va s’appuyer sur tes faiblesses. Même si ça venait d’ailleurs, ce qui se passe chez nos voisins, au Burundi, et même si on disait que c’est le Rwanda qui cause ça.

Le Rwanda… la personne mal intentionnée au Rwanda qui veut du causer du tort aux Burundais a dû s’appuyer sur les défauts des Burundais. Il s’est appuyé sur les mauvais dirigeants burundais qui font du tort à leurs concitoyens et peut-être qu’il s’en est mêlé.

C’est leur problème à eux. Ils auraient dû avoir tiré une leçon de ce qui s’est passé ici.

Et certains d’entre eux y ont pris part, parmi ceux qui ont découpé les gens, qui les ont massacré, certains sont venus de l’autre côté de la frontière.

De quoi souffrons-nous, nous les africains ?

Mais comme je vous l’ai déjà dit avant de nous battre pour les intérêts de l’Afrique ou de la région, battons-nous d’abord pour nos propres intérêts.

Les Rwandais, nous devons d’abord rejeter le mal pour qu’il ne revienne pas en nous. Nous avons commis suffisamment d’horreurs, nous n’accepterons pas que cela recommence ici.

Le président dont je parle, tous les dirigeants burundais… ils déclarent qu’ils croient en Dieu, certains sont même des pasteurs. Il croient en quel Dieu ?

Yes, ils font ça en disant qu’ils croient en Dieu, ils ont des bibles, ils se déplacent toujours avec des bibles, est-ce qu’il y a un endroit dans quelque bible que ce soit, où on indique aux dirigeants de tuer leurs administrés ? Est-ce que ça existe ?

Traduction NKB

President Kagame lauds Rwandans on building post-Genocide Rwanda (The New Times)

Les commentaires du président rwandais sur son homologue burundais ont été exprimés à l’occasion de la cérémonie évoquée dans l’article ci-dessus.

Kagame parle du Burundi (BBC Afrique)

Crise au Burundi: les remontrances de Paul Kagame à Pierre Nkurunziza (RFI Afrique)

Cet article a été publié dans burundi, génocide, hutu, rwanda, tutsi. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s