Le modèle Kagamé s’exporte déjà au Togo de Gnassingbé


faure-gnassingbe-paul-kagamePhoto

Quand vous pensez à ce que pourrait être le modèle de gouvernance de général Paul Kagame, chef de l’État rwandais, ce qui vient à l’esprit aujourd’hui, c’est la rigueur dans la gestion administrative, économique et financière mais aussi la discipline militaire, la propreté et un certain autoritarisme. Et les résultats positifs sont au rendez-vous même si comme le disent, à juste titre, certains observateurs du Rwanda mais aussi les détracteurs du régime du Front patriotique rwandais, la redistribution des fruits de la croissance économique  et le degrés d’ouverture de l’espace politique ne sont pas idéales. Pas encore…

Le Rwanda de Kagamé, etc. est cité en exemple depuis un certain temps et il semble que certains dirigeants africains ont décidé de s’en inspirer directement notamment en intégrant des Rwandais – authentiques ou présumés – dans leurs administrations.

On nous a dit que des « experts » rwandais étaient déjà sur le terrain au Gabon des Bongos mais nous n’en avons pas encore des données claires mais en ce qui concerne le Togo, un de nos probables lecteurs nous a donné à lire un article Les finances de Faure sous bonne garde rwandaise d’AfricaIntelligence.fr (nous avouons que ne nous sommes pas abonnés !)

« Nourrissant une vraie fascination pour Paul Kagamé, Faure Gnassingbé a délégué la gestion financière du Togo à une batterie d’influents conseillers rwandais. »

L’article cite Henri Gaperi à l’Office togolais des recettes, le burundais, Pascal Ndimira conseiller du chef de l’Etat togolais qui ferait partie de la belle famille du président Kagamé, un autre Burundais qui aurit vécu au Rwanda, Freddy Nkurikiye consulté écrit -on régulièrement par la présidence togolaise.

Ces trois quasi rwandais ou assimilés seraient des proches de Paul Kagame et ils seraient connectés à un Peter « Tabana » Mukantabana présumé « être l’inspirateur du modèle de lutte anticorruption mise en place au Rwanda […] régulièrement consulté pour avis ».

Bizarre ! Mukantabana est le nom d’une femme ! C’est Ntabana – pas Tabana – pour les hommes ! Il faut un début à tout ?

Pas grand monde en fin de compte…

A suivre et surtout à vérifier

Ci-dessous Afrika Express évoque quant à lui plus longuement – deux mois avant Africa Intelligence – des « Burundo-Rwandais » expatrié à Romé pardon Lomé au Togo.

Ofwan !

NKB 02/10/2015

Togo : Le Kagame-Network de Faure, Ces Burundo-Rwandais qui téléguident la république (Afrika Express, 25/07/2017)

« Peter Mukantabana (connu sous le nom de Tabana) n’a son nom nulle part. Sur les moteurs de recherches, il est inconnu. A Kigali, personne ne le connaît. Ou presque. »

Les finances de Faure sous bonne garde rwandaise (Africa Intelligence, 30/09/2015)

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s