Pierre Nkurunziza Président malgré tout


L’année 2015 restera très certainement pour Pierre Nkurunziza l’année de tous les dangers. Ça n’a pas été une surprise. En confirmant fin avril son intention de se faire réélire une seconde fois pour le poste qu’il occupe depuis 2005, Nkurunziza a déclenché une crise qui perdure 4 mois plus tard.

Il reste encore 4 mois avant la fin de l’année et ce qui serait le plus surprenant c’est que la paix et la tranquillité règnent à nouveau rapidement au Burundi.

La grande catastrophe annoncée a été évitée parce que nous  dit-on, contrairement aux autres périodes, aujourd’hui ça n’a pas dégénéré en une confrontation généralisée entre Hutus et Tutsis.

Malgré la spectaculaire tentative de putsch militaire de la mi-mai, l’armée bi-ethnique est restée « soudée ».

Les Imbonerakure, les membres de la jeunesse du CNDD-FDD, le parti au pouvoir, qui avaient été armées et entraînées selon des rapports alarmants d’ONG et fonctionnaires des Nations Unies, n’ont pas été de nouveaux miliciens Interahamwe. Ceux-ci affiliés à l’ancien parti unique MRND ont pris une part active dans le génocide des Tutsis et des Hutus ethniquement et politiquement modérés au Rwanda.

Le Burundi n’est pas le Rwanda et vice-versa. Et 2015 n’est pas 1993 et 1994. Tant mieux !

NKB 02/09/2015

Burundi releases 14 Rwandans

La catastrophe que l’on craignait n’est pas venue (Willy Nyamitwe à RFI, 28/08/2015)

Pierre Nkurunziza prête serment RTBF, 20/08/2015)

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s