Justice: oubliez K. Karake, Kayumba N. est disponible


1439243774KK

Des Londoniens d’origine rwandaise célèbrent la libération du général Karenzi Karake (Photo: The New Times)

Quarante jours après avoir été retenu contre son gré à l’aéroport de Heathrow, le lieutenant-général Emmanuel Karenzi Karake a été libéré hier de la procédure d’extradition initiée en vertu d’un mandat d’arrêt international espagnol qui le visait et qui le bloquait au Royaume-Uni.

KK (Kay Kay) devrait donc rentrer triomphalement au Rwanda après l’échec lamentable de cette procédure judiciaire.

La justice n’a pas dit que notre général KK 007 est innocent et inoffensif mais que les crimes évoqués par les juges d’instruction espagnols sont vaguement explicités en quelque sorte et qu’ils ne sont « pas couverts par la procédure britannique d’extradition ».

Tant mieux pour notre grand général qui va pouvoir continuer à espionner pour notre vaillante nation.

Pour ce qui est de ses crimes allégués et victimes présumées d’autres peuvent faire avancer l’œuvre de la justice comme le lieutenant-général Faustin (?) Kayumba Nyamwasa qui vit sous protection rapprochée en Afrique du Sud.

Il en sait autant si pas plus que Karenzi K puisqu’il a été le patron du renseignement militaire pendant la guérilla (1990-1994), qu’il est resté dans le système jusqu’à son expédition en Inde, il y a une dizaine d’années et qu’il a toujours ses réseaux au pays malgré les purges successives dans l’armée.

Messieurs et Mesdames les Espagnols, Belges, Français, Canadiens, Congolais, Congolais et Rwandais surtout qui voulez faire la lumière sur les vôtres décédés prématurément de l’action présumée des agents de l’Armée/Front patriotique rwandais agissez à votre tour pour que Kayumba Nyamwasa soit entendu et jugé. Il est lui aussi visé par les mandats espagnols qui ont fait long feu en ce qui concerne Karake wacu (prononcez ouatchou, notre Karaké).

Ça viendra…

NKB 11/08/2015

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Justice: oubliez K. Karake, Kayumba N. est disponible

  1. Nsengiyumva Celestin dit :

    Non cher ami. Le General Kayumba Nyamwasa cherche a se faire entendre depuis plus de cinq an, sans success. Tout ce beau monde qui l’accuse se fait tirer sur les oreilles pour ne fut-ce que prendre sa deposition! Ils avaient son adjoint, KK. Apres moul deliberations et consultations, la conclusion est qu’il ne serait pas sage d’engager les poursuite pouvant eclabousser de sang, les accusateurs et leurs amis au visage!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s