Zizanie au sein du FPR: quid des Hutus ?


Les récentes arrestations d’officiers de l’armée rwandaise ne concernent que des personnalités du régime du Front Patriotique Rwandais venues d’Ouganda (anciens réfugiés) et Tutsis présumés.

Les dirigeants du mouvement d’opposition en exil Rwanda National Congress sont d’anciens du FPR, Tutsis (présumés ou assimilés) rentrés l’arme au poing d’Ouganda.

Ces derniers soubresauts au Pays des Mille Collines sont donc une affaire inter -tutsie, intra-tutsie.

Elle ne concerne a priori pas les Hutus présumés et assimilés qui n’ont plus véritablement voix au chapitre en raison du génocide commis par certains d’entre eux (MRND-CDR-PAWA) contre les Tutsis mais aussi à cause de la cuisante défaite militaire des troupes majoritairement hutue.

Faudrait-il pour autant que les Hutus se réjouissent des malheurs d’anciens camarades de la guerre révolutionnaire de 1994 ?

Non si l’on se réfère à la sagesse populaire rwandaise qui te conseille de jeter très loin le bâton qui servi à maltraiter ta rivale. Ajoutez à cela que quand les éléphants se battent, ce sont les herbes qui sont écrasées. Prudence donc sur les collines

Ceux qui sont hors du pays peuvent voir d’un très bon œil, la discorde grandissante au sein des forces de sécurité et de la base sociale du FPR en spéculant sur la fin prochaine du régime au pouvoir depuis 20 ans.

Ceux qui sont à l’intérieur des 26338 km2 de la République du Rwanda savent qu’un individu blessé ou désespéré peut être plus dangereux que lorsqu’il est en possession de tous ses moyens psychiques et physiques.

Prudence donc face à cette tension persistante  et à la guerre entre Kagame et Kayumba Nyamwasa qui pourraient causer des « dégâts collatéraux » parmi les civils des deux ethnies qui continueront à être suspectés de collaborer avec le RNC et les FDLR…       et  à disparaître/être arrêtés, détenus de longs mois en attente d’un hypothétique procès pour atteinte à la sûreté de l’État, complicité avec l’ennemi, etc. Vous connaissez la chanson.

NKB 26/08/2014
Cadavres sur le lac Rweru: le Burundi et le Rwanda enquêtent conjointement

No Rwandans among lake Rweru floating bodies

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Zizanie au sein du FPR: quid des Hutus ?

  1. obserrver dit :

    mwandika neza mwa bagabo mwe! mpahaye inka

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s