Le modèle économique et politique du Rwanda, c’est la Chine


m_Nyanza-AbanyamuryangoIl y a un quart de siècle, un membre de notre famille qui faisait ses études en Chine communiste, nous disait que l’Afrique devrait s’inspirer du modèle chinois pour se développer.

À l’époque, cela faisait 10 ans que Deng Xiao Ping avait libéralisé l’économie de son pays et la différence – positive – se voyait déjà.

Politiquement, il n’y avait pas eu de libéralisation et les « événements » de Tian’anmen à Pékin en juin 1989 ont servi de rappel sanglant.

Une génération plus tard, la Chine a vraiment fait un bond en avant et elle est de plus en plus présente dans une Afrique qui stagne toujours.

Le Parti communiste chinois a permis aux Chinois d’entreprendre et de s’enrichir et le pays s’est métamorphosé.

Les autorités rwandaises dont le totem est un lion qui lorgnent vers l’Asie pour trouver des idées qui pourraient les sortir du fond du panier mondial semblent faire le pari des tigres d’extrême orient. Ordre, discipline de fer, unanimisme et travail acharné mais surtout sécurité agressive; les libertés individuelles chères à l’Occident pourront attendre.

Le Rwanda a été souvent comparé à Singapour mais la Chine est peut-être le modèle qui inspire les autorités rwandaises. Si le Rwanda n’a pas de Parti communiste en tant que tel, il a un Front patriotique qui domine et contrôle tout comme son grand frère de l’Empire du milieu.

Officiellement la propriété privée est respectée mais de nombreuses expropriations effectuées suite à des procédures peu transparentes et arbitraires contredisent ce principe fondamentale d’une économie libérable.

Dans les faits, l’État rwandais dominé par le parti et ses services de sécurité peuvent s’approprier tous les biens et les ressources sans négociation et sans compensation équivalentes.

De plus, ce Parti-État et ses membres éminents détiennent directement ou indirectement des pans entiers de l’économie – les plus juteux selon certains. Le chef de l’État rwandais justifie cette présence de son parti dans l’économie en affirmant qu’il n’y avait pas d’autre candidat investisseur.

Que souhaiter au Rwanda et à l’Afrique toute entière si ce n’est connaître le même succès que le pays continent qu’est la Chine ?

Imaginez le Rwanda en locomotive de l’Afrique centrale et orientale et ensuite de l’ensemble du continent !

On peut rêver mais il faut surtout travailler comme les Chinois, les Japonais, les Coréens et les autres asiatiques qui se sont tirés de la m…. en une génération.

La simple extraction des abondantes ressources naturelles de l’Afrique n’extraira pas la grande majorité de sa population de la misère. Il faudra comme les Chinois les transformer pour en profiter au maximum.

NKB 06/06/2014

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s