Dernières tensions, nouvelle vague d’exilés ?


En 2000, le Rwanda était en crise. Pasteur Bizimungu a quitté la présidence, Kagame l’a remplacé. Le conseiller du président sorti Assiel Kabera a été assassiné, ses frère s ont quitté le pays. Le president de l’Assemblée Joseph Sebarenzi a fui le pays. Idem pour le premier ministre Pierre Célestin Rwigema. De nombreux journalistes ont aussi mis de la distance entre eux et leurs anciens camarades de la révolution patriotique. Des juges ont aussi pris le chemin de l’exil. Plusieurs officiers supérieurs durent aussi sortir des 26 338 km2. On parlait à l’époque de l’armée du Roi et plusieurs de ces partants ont été associés à elle. Qui s’en souvient !? Certains et non des moindres avaient été accusés de voler des vaches, de distribuer des cassettes de propagande monarchiste.

Rappelez-moi si des grenades avaient été lancées à l’époque.

2010, nouvelle tension au sommet du Rwanda. Rien ne va plus entre les généraux Kagame et Kayumba Nyamwasa. Celui fuit le pays de manière rocambolesque. Il était jusque là dans un exil de fait à New Delhi où il gérait les dossiers de quelques étudiants boursiers.

Il s’exile en Afrique du Sud via l’Ouganda. Il crée le Congrès national rwandais et il est rejoint par de nombreux camarades de l’ancienne guérilla tutsie, nouvellement réfugiés.

2013 et 2014: le colonel Patrick Karegeya, un de ces nouveaux exilés opposants est retrouvé étranglés dans un hôtel Johannesbourgeois. Kigali admet qu’elle aurait dû commettre ce meurtre si cela avait été possible et que cela serait fait encore si cela s’avérait nécessaire.

Les commémorations du 20e anniversaire du génocide sont précédées par une tension née de la déconvenue au Congo et le froid persistant avec la Tanzanie et l’Afrique du Sud, deux pays qui ont grandement contribué à la débandade du M23 considéré par l’essentiel de la communauté internationale comme un pion du régime rwandais.

La tension s’accroit encore avec l’arrestation de plusieurs activistes de la réconciliation et de l’Evangile du Christ qui sont accusés d’atteinte à la sûreté de l’État, d’incitation à la violence, de complot visant à assassiner des hautes personnalités… la liste est longue et elle fait peur. Pour le moment seules 4 personnes ont été appréhendées mais la logique voudrait qu’un présumé complot d’une telle ampleur implique plus de ressources humaines. Ce n’est pas avec deux obscurs journalistes, un organiste, une caissière, quelques micros, quelques grenades et quelques milliers de dollars que cette affaire sera prise au sérieux. Alors si davantage de personnes sont raflées au cours des enquêtes en cours, cela en poussera d’autres à s’exiler ou à rester hors du pays. On ne sait jamais jusqu’où iront nos enquêteurs et ce qu’ils pourraient trouver sur vous.

NKB 17/04/2014

Les autres restent mais ils n’en pensent pas moins.

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Dernières tensions, nouvelle vague d’exilés ?

  1. Sagihanga dit :

    On dirait que de voir d’autres faux réfugiés vous rejoindre donne de l’inspiration aux rédacteurs de NKB. En fait vous êtes très bons dans la répétition (par le verbe- words-words and dates) des faits de notre histoire, mais vous n’avez aucune vision. C’est navrant. Venez vous couler dans le moule qui forge de vrais rwandais i.e. les limites de nos 26 338 km2 et des acquis de la libération. Vous verrez le Rwanda avec des yeux nouveaux et vous vivrez votre vie au lieu de la rêver. . .

    • nkbnkb dit :

      Ma patrie c’est le monde, je suis très bien là où je suis. Je suis Rwandais, je suis Belge, je suis Sénégalais, etc. Humain d’abord !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s