Kizito Mihigo: l’empêcheur de commémorer en rond


La semaine derrière on ne parlait que des accusations du président rwandais contre la France et d’aucuns la défendait notamment en renvoyant le régime rwandais à ses propres crimes.

Kizito Mihigo est donc du pain béni pour Paris puisque ce rescapé tutsi du génocide, demande d’abord aux Rwandais de faire le ménage dans leurs propres mémoires sélectives.

Si la France est accusée d’avoir joué un rôle actif dans la perpétration du génocide contre de lointains étrangers, les Rwandais de l’ethnie tutsi, le Rwanda du FPR est indisposé quand Kizito et d’autres avant lui, évoquent les victimes rwandaises non tutsies de crimes commis par des Rwandais même s’ils n’ont pas la qualification de génocide.

La France n’est pas blanche pour autant mais elle n’est pas seule à avoir des comptes à rendre. Pour Kizito et probablement d’autres la priorité n’est pas que le Muzungu mercenaire,le Toubab fasse son mea culpa dans nos affaires.

NKB 15/04/2015

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s