Réapparition de l’artiste de Jésus, Kizito Mihigo


L’organiste et chanteur religieux Kizito Mihigo aurait disparu il y a quelques jours et nous ne l’avons pas su. Pas avant sa réapparition annoncée sur les réseaux sociaux. Nostra maxima culpa.

kiz2115

Kizito Mihigo (Photo: ORINFOR)

La publication en ligne Inyenyeri News qui annonce sa libération indique qu’il était détenu depuis vendredi 4 avril ou samedi 5 avril dans une safe house (« maison sûre » dans les faits lieu de détention secret et/ou illégal). D’après cette même source, un porte-parole de la police a déclaré ne pas être au courant de l’arrestation de l’artiste et activiste de la société civile et que la famille de l’intéressé n’avait pas officiellement signalé sa disparition.

Nous avions reçu un bref message de sa part il y a une vingtaine de jours puis nous avions de nouveau entendu parler du rescapé du génocide contre les Tutsis à Kibeho, dans notre interview avec l’écrivain, analyste politique et webjournaliste/activiste « bruxelrwa » Gaspard Musabyimana.

C’était le lundi 7 avril. M. Musabyimana prévoyait que Mihigo rencontrerait des difficultés parce qu’il avait évoqué les autres victimes, toutes les victimes des massacres de 1994.

Nous avons connu Kizito à Bruxelles où il passait de temps à autres en provenance de Paris où il fréquentait le Conservatoire de musique. Nous nous sommes à l’ancien Centre culturel rwandais de Belgique.

Il organisait régulièrement des concerts de musique et de chants religieux qui rassemblaient les deux principales communautés ethniques rwandaises.

Lors de la commémoration du 50e anniversaire de la disparition du Roi Mutara V Rudahigwa, il avait enrichi l’hommage de sa voix et de son orgue.

Assurément Kizito qui se décrit comme un artiste pour Jésus est un homme libre mais peut-être qu’il l’est trop ou trop tôt.

Mihigo avait 13 ans lorsque le génocide des Tutsis a aussi frappé sa paroisse de Kibeho où feu son père était le directeur de l’école catholique.

Il lui serait reproché de relativiser voire minimiser le génocide des Tutsis en appelant à se souvenir aussi des victimes des tueries non génocidaires.

A suivre puisque les détails sur cette disparition/réapparition manquent encore.

NKB 14/04/2014

Kibeho, la paroisse d’origine de M. Mihigo est celle où se sont produits et se produisent toujours les apparitions de la Vierge Marie, selon les pratiquants catholiques qui s’y rendent nombreux depuis plus de 30 ans.

Umucuranzi Kizito Mihigo ngo ararekuwe (Le musicien Kizito Mihigo aurait été libéré, Inyenyeri News, 13/04/2014)

Kizito Mihigo ari he ? Ese yaba yaratangiye guhura n’ingaruka z’”Igisobanuro cy’urupfu” ? (Où est Kizito Mihigo ? Aurait-il commencé a subir les conséquences de – sa chanson – « L’explication de la mort » ? Inyenyeri News, 11/04/2014)

Kizito Mihigo urges artistes to promote peace through music (The New Times, 11/04/2014)

 

 

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s