Benjamin Rutabana: de l’enfer à l’enfer


delenferalenferBenjamin Rutabana dans l’émission de RFI « En Sol Majeur »

Et dans « Vous m’en direz des nouvelles »

Le souvenir est toujours aussi cruellement vivace. A quelques semaines d’un triste anniversaire, les vingt ans du génocide au Rwanda, Benjamin Rutabana se souvient, de son enfance notamment auprès de son père, pasteur adventiste, des brimades et puis plus tard des persécutions dont furent victimes sa famille parce qu’elle était tutsie.

Il se souvient aussi de son départ en exil, de ces longues semaines passées dans les geôles hutues, et quelques années après entre les mains du FPR ; des séances de torture physique, des combats sur la ligne de front, des opérations commandos qu’il a menées, suivies, ou dont il fut la victime.

Tout cela, il le raconte sans pathos, ni fioriture dans un livre terrifiant « De l’enfer à l’enfer, du Hutu Power à la dictature de Kagamé », publié chez Books Editions dans la collection « Les Moutons noirs ». L’œuvre de Benjamin Rutabana se découvre aussi à travers un album du label XXX. Un album dont le titre « Amnesia » sonne comme une mise en garde (RFI)

De l’enfer à l’enfer (Books)

D’un enfer l’autre

Mars 1991. Après six mois passés dans les geôles de la dictature hutue qui gouverne le Rwanda depuis 1959, Benjamin Rutabana rejoint les rebelles du Front patriotique rwandais, créé par des exilés tutsis venus d’Ouganda. Il rêve de renverser le régime raciste au pouvoir à Kigali. Il plonge dans un autre enfer que celui qu’il vient de quitter.

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s