K. Nyamwasa: « ce n’est pas nous mais on aurait dû »


C’est en substance ce qu’aurait pu dire le chef de l’Etat rwandais si on lui avait demandé son avis sur la dernière attaque contre le général Kayumba Nyamwasa. Dans son communiqué consacré à cette nouvelle affaire, le parti politique Rwanda National Congress (RNC) a rappelé les propos menaçants du Président Kagame qui ont suivi l’assassinat du colonel Patrick Karegeya en janvier dernier. Kagame avait interpelé ses ministres en les invitant à faire effectivement ce dont on les accusait. Pour les opposants au régime de Kigali, il n’y a aucun doute sur l’origine de l’attaque.

Le domicile du général Kayumba Nyamwasa  a été attaqué dans la nuit du lundi au mardi. La nouvelle a été annoncée par le RNC et confirmée par la police sud-africaine. Au moment des faits, l’ancien chef d’état-major de l’armée devenu opposant politique et les membres de sa famille étaient absents du logement qu’ils occupent à Johannesbourg.

A Kigali, cette affaire semble évitée par les médias mais elle a été  répercutée par les médias internationaux, par les sites webs et les blogs de rwandais exilés.

The New Times, Igihe n’en ont pas traité.

Afrique du Sud: Kayumba Nyamwasa accuse le Rwanda (RFI, 06/03/2014)

Le domicile de Nyamwasa attaqué (BBC Afrique, 05/03/2014)

Former Rwandan general’s Johannesburg house attacked (Times Live, Afrique du Sud, 05/03/2014)

Kayumba Nyamwasa yongeye kurusimbuka (Ikaze Iwacu, 04/03/2014)

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s