Les biens de Félicien Kabuga aux enchères au Rwanda


L’homme d’affaires Félicien Kabuga est toujours recherché par la justice de son pays et celle de la communauté internationale, pendant plus de 19 ans, il a tout mis en œuvre – avec succès – pour échapper aux deux parce qu’il est convaincu selon les dires des membres de sa famille qu’il ne bénéficierait pas d’un procès équitable.

Et ils en veulent pour preuve le fait que les biens de la famille sont réquisitionnés depuis la prise du pouvoir au Rwanda par le Front patriotique rwandais.

Le 11 décembre une partie des biens des Kabuga ont été vendu aux enchères alors qu’il n’a toujours pas été condamné – en sa présence – et qu’il est donc toujours, d’une certaine manière, présumé innocent.

Mais alors pourquoi ne se soumet-il pas à cette justice qui le condamnerait ou l’acquitterait définitivement ? Il ne fait pas confiance à la justice des hommes !

C’est peut-être pour cette raison que les autorités rwandaises s’accordent la liberté de le condamner en son absence et de réquisitionner, saisir et même vendre ses biens pour indemniser ses victimes… présumées.

NKB 12/12/2013

Gicumbi : Imitungo ya Kabuga Felicien yatejwe cyamunara kuri miliyoni 150 (Igihe, 12/12/2013)

Son fils Donatien Nshimyumuremyi interviewé par BBC Afrique, le 11 décembre 2012 dans le journal de 18 heures (à partir de 14’41 »).

Son épouse Joséphine Mukazitoni à BBC Gahuza (kinyarwanda-kirundi, à partir de 19’56 »).

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s