Kenya: soldats pillards et policiers racketteurs


Lors de l’attaque de militants islamistes contre le centre commercial Westgate à Nairobi, les militaires n’auraient pas mené que des opérations visant à ramener l’ordre. Les caméras de surveillance vidéos du centre commercial ont filmé les assaillants islamistes en quête de personnes à abattre mais aussi les forces de sécurité remplissant des sacs avec des produits des magasins abandonnés.

Nous vous disions dans un précédent commentaire consacré à cette attaque sur Nairobi qu’il faudra déterminer le rôle de la corruption des services de sécurité dans cette affaire. Des attaques similaires peuvent se produire même dans des pays beaucoup moins corrompus mais la criminalité au sein des services de sécurité ne peut que faciliter la tâche aux terroristes présumés ou avérés.

Les Rwandais qui ont trouvé refuge au Kenya dans la seconde moitié des années nonante (quatre-vingt-dix) n’ont certainement pas été surpris par ces images scandaleuses de militaires kényans pillant des magasins alors que les Shebabs détenaient toujours des otages et que les corps des victimes jonchaient encore le centre commercial: d’après divers témoignages directs, les représentants kényans de l’ordre organisaient de temps à autres des rafles au sein des communautés de réfugiés plus ou moins ordinaires pour pouvoir ensuite monnayer contre des devises fortes, leurs libérations.

Les policiers kényans savaient que dans les mailles de leurs filets, il n’y avait pas que des indigents, loin de là. Les personnes qui étaient arrivées au Kenya parfois via le Zaïre avaient des ressources et leurs généreux hôtes s’appliquaient à les piller méthodiquement.

NKB 25/10/2013

P.S.: il n’y a pas qu’au Kenya que les vaillants soldats sont prompts à piller les biens « abandonnés ». En 1990, on avait pu voir des troupes amies du Rwanda chargées de matelas et de téléviseurs pillés dans un hôtel d’un parc national.

Kenya: des images de soldats qui pillent (BBC Afrique, 21/10/2013)

Westgate attack: Kenya CCTV ‘shows soldiers looting’ (BBC Africa, 21/10/2013)

Une attaque “à la Westgate” au Rwanda ? (NKB, 24/09/2013)

L’article ci-dessous ne traite que d’une infime partie – non représentative – des milliers de Rwandais ordinaires réfugiés au Kenya après 1994.

L’exil doré des dignitaires hutus (Libération, 06/04/1995)

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s