Je reviens du Rwanda: les Rwandais ont faim – B. Habimana


Bonaventure Habimana, le conseiller du Parti Populaire rwandais – Imena de retour du Rwanda s’exprime sur Ikondera Infos.

Les Rwandais ont peur. Même quand vous n’êtes tous seuls à deux, dans une voiture, votre interlocuteur parle tout bas. Les gens se méfient les uns des autres.

Je suis allé au Bugesera et dans la préfecture de Ruhengeri (aujourd’hui Province du Nord). Les Rwandais ne cultivent plus comme avant, en raison des programmes de remembrement des terres. Ces programmes sont appliqués sans préparation, sans que des explications soient données. C’est une explication de la faim qui sévit parmi la population. Dans le temps quand je visitais des gens ils m’offraient quelque chose. Partout où je me suis rendu durant mon récent voyage, on ne m’a rien donné parce qu’il n’avait rien. Les gens ordinaires ne mangent qu’une fois par jour.

En réponse aux questions de l’intervieweuse quant à l’absence ou « l’invisibilité » des Hutu dans l’espace public, Habimana a répondu qu’il pense avoir vu des ressortissants des deux ethnies dans les écoles notamment chez lui au Nord et dans la capitale Kigali aussi.

Il a dit que les Rwandais ne semblent plus s’intéresser à leurs ethnies respectives parce qu’il n’en aurait pas le temps en raison de l’obligation de se débrouiller pour survivre. Personne ne harcèle l’autre en raison de son appartenance ethnique.

A la frontière avec la RDC où il a pu se rendre, il y avait tellement de monde qu’on aurait dit que c’était un marché. De nombreux Congolais entraient au Rwanda pour leurs courses ou leurs affaires. Au camp de réception des réfugiés congolais, les habitants des environs se présentent comme des réfugiés pour  recevoir l’aide alimentaire.

Les licenciés en début de carrière touchent 120 000 FRW (150€ ou 100 000 FCFA) J’ai vu un licencié qui faisaient du commerce dans un marché.

Toute personne qui a la conscience tranquille devrait aller au Rwanda. Certains sont découragés par les membres de leur propre famille qui ont pris leur biens. Il faut reconnaître que certains n’y vont pas parce qu’ils y ont fait des « dégâts » (sic).

Le progrès dont on parle au Rwanda doit être partagé et c’est ce pour quoi nous nous battons.

Dire que le régime de Kigali est en bout de course, ça fait 5 ans que je l’entends et je n’ai rien vu de tel au Rwanda et ce n’est pas ce que je suis allé voir.

Ce que j’ai vu par contre c’est que les autorités rwandaises sont disposées à dialoguer avec tous ceux qui les critiquent de manière constructive.

NKB 09/09/2013

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Je reviens du Rwanda: les Rwandais ont faim – B. Habimana

  1. Trifina dit :

    Espece d’arrienee d’ideologie genocidaire. t vu un licencie faisant du commerce et t en ai surpris!!! y a mm ceux qui font la forgerie. pck aujourd’hui au Rda tout les metiers ont d valeur et donnent rendements.

    • nkbnkb dit :

      Faire un licence universitaire (master) pour ensuite vendre des légumes dans un marché, n’est-ce pas une perte de temps et d’argent ou une mauvaise utilisation de nos ressources ? Et puis était-ce le plan de l’intéressé lorsqu’il a entamé ces ambitieuses études ? Ou bien il n’a pas eu le choix… Un peu comme Bouazizi à Sidi Bouzid.

      A moins que le niveau de nos universités soit tombé si bas que les diplômés ne sont capables que de ça !!! Il n’ya pas de sots mêtiers mais il ne faut pas être ingénieur pour poser une brique ou docteur en médecine pour placer des sparadraps.

  2. Gatabazi JMV dit :

    Merci beacoup Mr Bonaventure Muvoma d’avoir visite ton pays et d’encouager les autres a venir partager avec nous les fruits des efforts remarquables du Regime de Kagame qui ne menage aucun effort pour liberer les Rwandais de toutes couches (surtout les plus demunis) de la Pauvrete.
    J’apprecie ton analyise et vous excuse sur des points auquel tu n’as pas d’informations surtout sur la politique de consoliadtion des terres et regionalisation des Cultures; I’ll est vrai que celle ci a connue des resistances comme tout changement, mais Le Gouvernement est pret a revoir tout ce qui semble non coherent. C’est vrai Le Regime de Kagame accepte toute critiques constructive , souvenez vous nous ne sommes pas ds le Paradis mais sachez que notre politique est pro peuple , ns analyisons scientifiquement des situations et y apportent des solutions realisables et consistantes en partant des solutions emanantes des Rwandais eux meme et sur base des resources disponibles. J’en appelle a tout Rwandais (Diaspora) de bon Coeur de prmouvoir tout ce qui peut aider notre pays car les beneficieres ce sont vos parent, freres er Soeurs , cousins , belles familles , collegues de classes , vos hotes a l’UNR etc….

  3. C’est grave de faire un si long voyage pour se preoccuper seuleument de la nourriture.

    • nkbnkb dit :

      La nourriture c’est capital, si un peuple a faim il ne faut pas lui parler de nouvelles technologies ou de croissance économique.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s