Kigali ne veut pas d’une solution militaire contre le M23


Kibati 365 reporters

Cliquez sur l’image pour l’agrandir.

Source: http://reporters365.com

Quand les Rwandais parlent, il faut les écouter. Ils n’ont eu de cesse de déclarer qu’il fallait une solution politique à la crise dans l’est de la République démocratique du Congo. Pour être précis, il faudrait parler de la crise dans le Nord-Kivu parce que le Katanga et la Province orientale(ex-Haut-Congo et ex-Haut-Zaïre) sont aussi dans l’est de la RDC mais les crises locales pourtant meurtrières ne sont pas ni à La Une des médias ni à l’ordre du jour de la communauté internationale.

Des combats violents ont donc repris cette semaine écoulée dans le Nord-Kivu près de la frontière avec la république du Rwanda et ensuite les rebelles du M23 ont annoncé qu’ils se retiraient d’une agglomération dont vous n’auriez jamais entendu parler si ils n’y avaient pas établi une position sur la ligne de front.

Il semble que pour Kigali, l’implication présumée de son armée dans la dernière rébellion de Tutsi congolais/rwandophones n’est pas le fond du problème et ce ne sont pas les accusations qui se succèdent depuis plus d’un an (en ce qui concerne le M23) qui changeront les points de vue outre-Kivu.

Les autorités rwandaises continuent de se défendre en affirmant que leurs accusateurs n’ont toujours pas apporté de preuves sérieuses de leur implication dans les affaires rd congolaises alors que l’ONU évoque des « informations crédibles et cohérentes ».

Comment interpréter le retrait annoncé des rebelles du M23 de Kibati ? Une victoire éclatante des FARDC et de leurs assistants onusiens et une défaite cuisante pour le M23 et ses parrains rwandais présumés ? Ou est-ce tout simplement le talk and fight habituel, les combats suivis de pourparlers ou menés simultanément ? Dans le cas présent, il s’agirait de forcer un retour à la table des négociations à Kampala mais d’autres de plus en plus nombreux – les RD Congolais en premier – veulent imposer une solution militaire.

Une pression diplomatique accrue est mise sur le Rwanda, le soupçonné appui des rebelles Tutsi congolais/rwandophones…on va discuter et continuer à se battre jusqu’au prochain compromis. En attendant de plus en plus d’étranger à la région des Grands lacs entrent dans la mêlée pour l’immense gâteau congolais. Le peuple lui survit avec des miettes.

NKB 30/08/2013

Fact-checking the recent M23 escalation (Congo Siasa, Jason Stearns, 31/08/2013)

Les rebelles du M23 reculent à l’est du Congo (AFP, 7sur7, 30/08/2013)

RDC: le M23 se replie (BBC Afrique, 30/08/2013)

Conflit en RDC: le Rwanda isolé, sa marge de manoeuvre limitée (AFP, 30/08/2013)

RDC: Kinshasa appelle le Rwanda à se conformer à son engagement dans l’Accord-cadre d’Addis-Abeba (Xinhua, 30/08/2013)

L’ONU assure que le Rwanda soutient militairement les rebelles du M23 (AFP, 29/08/2013)

Image | Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s