B. Yayi, B. Compaore et P. Kagame: suspects de 3e mandat


Les chefs d’Etat du Bénin, du Burkina Faso et du Rwanda en sont à leur (deuxième et) dernier mandat au poste qu’ils occupent aujourd’hui.

Les constitutions de ces trois pays ne prévoient pas que ces dirigeants puissent se représenter à l’élection présidentielle suivante  mais comme ils sont évasifs quant à leur départ prochain à la retraite, les spéculations vont bon train à propos de la possibilité qu’ils s’accrochent… comme beaucoup d’autres avant eux !

Ils ont certainement de très bonnes raisons – selon eux et leurs entourages respectifs – de vouloir continuer à servir leurs concitoyens et il est intéressant de les comparer.

Celui dont l’échéance est la plus proche inspirera probablement les autres, dans le cas où il modifiera la constitution pour rempiler.

Kagame et Compaore se connaissent depuis un bon moment et ils seraient amis. Ils sont en commun d’être arrivés au pouvoir par la violence ou suite  à des violences qui ont emporté notamment leur prédécesseur. Ils ont donc une expérience similaire en termes d’alternance… similaire mais pas identique en termes d’ampleur, de responsabilité, d’antécédents, etc.

Compaore devrait partir le premier en 2015, suivra le civil du trio en 2016 et Kagame clôturerait la triennale des départs en 2017. Nous n’y sommes pas encore mais aussi bien à Ouagadougou, à Cotonou qu’à Kigali c’est une préoccupation non négligeable.

Partiront, partiront pas ?

NKB 14/08/2013

Compte à rebours pour la fin du mandat présidentiel: Boni Yayi de plus en plus seul (Le Matin)

Nouveau gouvernement au Bénin (BBC Afrique, 12/08/2013)

Burkina Faso : le Sénat précipite le débat sur la succession de Compaoré (La Nouvelle Tribune, 25/07/2013)

Burkina: l’attente des resultats (BBC Afrique, 03/12/2012)

Pour le parti au pouvoir, il s’agit de s’assurer une majorité confortable pour le cas échéant, faciliter une éventuelle modification de l’article 37 de la constitution pour permettre au président Compaoré de briguer un autre mandat en 2015.

Rwanda: Paul Kagame renonce à briguer un troisième mandat (PANA)

« Certes, c’est au peuple rwandais de décider de cette proposition [pour un troisième mandat]. Je ne peux pas non plus fuir mes responsabilités, mais il faut surtout réfléchir sur ce qu’il adviendra du Rwanda en 2017 », a déclaré M. Kagame.

Des «catholiques» anti-Kagame détenus (BBC Afrique, 23/07/2013)

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s