Pour que ҪA ne se reproduise pas au Rwanda


Certains amis sur Facebook ont été choqués que nous puissions évoquer la répétition de massacres au Rwanda. Une seule a été au delà de son indignation pour affirmer que cela ne sera plus jamais possible parce que l’Etat ne le permettrait pas. Ainsi soit-il !

Pour reprendre le slogan de Barack Obama ad Africam, « l’Afrique n’a pas besoin d’hommes forts mais de fortes institutions ». Qu’en est-il au Rwanda ? Nous avons une armée très forte, une police disciplinée et une administration bien organisée qui fonctionne bien aux dires des visiteurs et habitants du Rwanda.

A première vue nous avons une assurance tous risques contre les dérives d’il y a deux décennies.

Quand Obama et d’autres parlent d’institutions solides, on entend d’emblée l’appareil de l’Etat et ses services de sécurité et autres mais il ne faut pas oublier la société civile et les partis politiques. La première est un contre-pouvoir et on peut y ranger la presse et les seconds préparent et assurent l’alternance pour que le parti au pouvoir ou sa coalition n’en ait pas trop et qu’avec le temps il ne se corrompe et chute en emportant tout sur son passage. Absolument.

D’abord et avant tout, nous avons un homme fort au Rwanda qui domine avec quelques autres, le Rwanda depuis 1994 et leur parti fort qui s’appuient sur des services de sécurité très efficaces selon les standards de la région et même au-delà.

Quelle garantie avons-nous que ce monolithe ne se délitera pas !? Et puis si  cela arrivait qu’est-ce qui, qui sont ceux qui prendraient la relève pour éviter qu’un jour un nouveau vide du pouvoir ne soit comblé par le chaos ?

Dans quatre ans nous aurons de nouveau une élection présidentielle et il n’est pas encore clair si le chef de l’Etat actuel se contentera  des deux mandats que prévoit la constitution adoptée sous sa présidence. Si nos institutions et notre société dans son ensemble ne parviennent pas d’ici là à proposer une autre personne, ce sera un indice très parlant de leur « force » et de celle du candidat par défaut.

Plus jamais ҪA !

NKB 10/08/2013

Plus jamais ҪA ou encore ҪA au Rwanda ? (NKB, 06/08/2013)

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s