Plus jamais ҪA ou encore ҪA au Rwanda ?


Il n’est pas du tout rare que des Rwandais ou des personnes qui s’intéressent au Rwanda prédisent que le pays sera à plus ou moins courte échéance de nouveau le cadre de tueries de grande ampleur.

D’habitude les personnes qui anticipent la répétition du pire dans les Mille collines sont pour la plupart à l’extérieur et on peut mettre ça sur le compte de l’aigreur que leur cause l’exil. Comme ils ne bénéficient pas des multiples bienfaits de la mère-patrie, celle-ci peut partir en fumée !

Il y a quand même eu quelques prédicateurs de la nouvelle apocalypse qui ont eu le courage ou la folie de s’exprimer en étant à l’intérieur des 26338 km2. L’exemple le plus connu est Pasteur Bizimungu après son passage à la présidence de la république. Il avait dit qu’au rythme où allaient les choses, il ne faudrait pas beaucoup de temps pour que le pays retombe dans la tragédie.

Ces dires n’ont pas été pris comme un avertissement contre une dérive possible à éviter mais comme une incitation à commettre un nouveau génocide. Il fut jugé et condamné lourdement.

Nous reparlons de ceci parce qu’un groupe d’activistes catholiques sont détenus depuis deux semaines après avoir manifesté dans la ville de Kigali  et tenté de se rendre chez le chef de l’Etat pour lui remettre le sombre message.

Même scénario tout le monde a été embarqué même ceux qui n’étaient pas de la manifestation. Quelques uns ont été relâchés mais les autres – la plupart – restent au « gnouf » et sont inculpés de rassemblement et manifestation illégalux d’incitation à la rébellion et aux troubles au sein de la population. D’après The New Times, ces annonciateurs de la tragédie à venir avertissent que le pays qui vit sous une dictature connaîtra une effusion de sang pire que celle de 1994, si sa population ne se repent pas.

Donc jusqu’à présent l’approche des autorités rwandaises est d’embastillé les messagers de l’Apocalypse probablement convaincues qu’elles sont  que ces prophéties de malheur pourraient se concrétiser. Dieu nous en garde !

NKB 06/08/2013

‘Intwarane’ suspects remanded, leader freed (The New Times, 06/08/2013)

Un avenir brillant ou sombre pour le Rwanda (NKB, 10/03/2013)

03 07 2001 PASTEUR BIZIMUNGU dans JA

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s