Kinshasa et M23: qu’attendre des négociations de Kampala ?


C’est contrainte est forcée que la partie gouvernementale dans la crise rd congolaise est entrée en négociations avec les rebelles du Mouvement du 23 mars dit M23. Ces discussions ont repris après les fêtes de fin/début d’année. C’était le vendredi 4 janvier à Kampala.

Ces négociations, la majorité des RD Congolais n’en veulent pas et n’en attendent rien surtout parce qu’ils sont convaincus comme la communauté internationale que M23, Rwanda et Ouganda c’est bonnet blanc et blanc bonnet. Et ça rime en plus. Si vous ajoutez que ces rencontres ont lieu dans la capitale d’un des deux pays accusés de soutenir les rebelles, vous comprendrez aisèment que certains aient du mal à les prendre au sérieux. Mais au delà de ses questions de forme, il y aussi le fond…

BBC Afrique a demandé au professeur anversois Filip Reyntjens (cliquez sur le lien pour écouter l’interview) ce qu’il pensait de ces négociations entre le régime de Kabila et les rebelles du M23.

Dites-vous que du côté des rebelles  et de leurs présumés alliés aussi on ne se fait pas beaucoup d’illusions sur ces pourparlers mais il faut jouer le jeu en attendant des circonstances plus favorables pour La Cause.

NKB 06/01/2013

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s